Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Le bâti

Trois roches - le granite, le schiste et le calcaire - ont façonné un paysage, une végétation, avant de marquer l’architecture et le mode de vie humain. Issue du milieu naturel, l’architecture doit se plier à ces contraintes. Elle doit être rustique et fonctionnelle mais aussi, à la fois un habitat et un outil de travail. C'est un véritable trait d’union entre nature et culture.

 

Autrefois, construire soi-même sa maison représentait une nécessité vitale et témoignait de l’attitude de l’homme devant le monde. Dans une région marquée depuis des siècles par l’activité agricole, l’architecture du Parc national reflète l’évolution des techniques, l’économie des moyens et une somme de labeur humain considérable. Elle est le témoin des modes d’exploitation et des sociétés rurales, et restitue les techniques anciennes, issues des traditions et de la sagesse populaire.