Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Le ciel étoilé et l’environnement nocturne

Les gorges du Tarn © Étienne Jammes
Les gorges du Tarn © Étienne Jammes
Dans le Parc national, la qualité du ciel étoilé, la beauté des paysages et la richesse de la faune nocturnes sont exceptionnelles. Il a décroché en août 2018 le prestigieux label "Réserve internationale de ciel étoilé" (RICE).Il est aujourd'hui la plus grande RICE d'Europe.

 

Étoiles, constellations et Voie lactée peuvent être admirées à l'œil nu dans le Parc national des Cévennes. Une chose impossible pour plus d’un 1/3 de la population mondiale, du fait d'un éclairage artificiel excessif.

 

Le label Réserve internationale de ciel étoilé

 

Une réserve internationale de ciel étoilé (RICE) est un territoire jouissant d’un ciel étoilé d’une qualité exceptionnelle et qui fait l’objet d’une mise en valeur à des fins scientifiques, éducatives, culturelles, touristiques ou dans un but de préservation de la nature. La réserve comprend une zone centrale où la noirceur naturelle est préservée au maximum et une région périphérique où les élus, les individus et les entreprises reconnaissent l’importance du ciel étoilé et s’engagent à le protéger à long terme. Ce label est attribué par l’International DarkSky Association (IDA).

Le 13 août 2018, le Parc national des Cévennes obtient la prestigieuse reconnaissance et devient la plus vaste RICE d'Europe. Elle est la seconde réserve de France, après celle située sur le Pic du Midi.

Le territoire de la Rice.jpg

 

L’obtention du label fut un travail de longue haleine. L’établissement public a, en effet, annoncé sa candidature au label RICE, en août 2016.

Afin de prouver une qualité de ciel exceptionnelle, le Parc doit évaluer la pollution lumineuse émise sur son territoire. Il met alors en place deux campagnes de mesures de qualité du ciel étoilé, en 2016 et 2017. Elles sont réalisées par les agents du Parc, des astronomes amateurs, des professionnels du tourisme, des visiteurs ainsi que par des habitants. Ce programme de mesures est aujourd’hui poursuivi en plusieurs sites sur le territoire.

Le bilan de la qualite du ciel du pnc.jpg

 

En partenariat avec les syndicats d'électricité de la Lozère (SDEE 48), du Gard (SMEG) et les collectivités en gestion directe, il signe une convention pour :

  • coordonner leurs actions en faveur d’une amélioration de la qualité de l’éclairage public
  • sensibiliser les élus et la population aux impacts de la lumière artificielle
  • porter collectivement le projet de la RICE

 

Qu’est ce que la pollution lumineuse ?

 

La pollution lumineuse désigne un excès de lumière dans un environnement nocturne. Celle-ci peut constituer une gêne pour les organismes vivants la nuit.

La pollution lumineuse est produite essentiellement par l’éclairage public, industriel et commercial. Cette lumière artificielle peut être émise directement vers le ciel par les sources lumineuses, ou bien être réfléchie par des terrains et des bâtiments.

ulor_orientation_lumiere.jpg

 

La lumière diffusée peut ensuite provoquer l’apparition de halos lumineux au-dessus des agglomérations, notamment à cause de sa réverbération par les poussières et les molécules présentes dans l’atmosphère. L’effet le plus notable de ces halos est l’illumination du ciel nocturne, provoquant par exemple une diminution importante du nombre d’étoiles observables.

quezac_avant_renovation_10sec_bruno_daversin_pnc.jpg

La commune de Quézac avant la rénovation de son parc d'éclairage © Bruno Daversin

 

La commune de Quézac après la rénovation de son parc d'éclairage .jpg

La commune de Quézac après la rénovation de son parc d'éclairage © Étienne Jammes

 

Les impacts de la pollution lumineuse

 

Faune, flore

L’éclairage artificiel est à l’origine prévu pour servir uniquement les besoins de l’homme, mais une fois installé à l’extérieur, il a des conséquences néfastes sur la biodiversité.

De nombreuses espèces animales sont nocturnes : on estime leur nombre à 30% chez les vertébrés et à 65% chez les invertébrés. Les effets de l’illumination artificielle nocturne sur la faune sont multiples :

  • modification comportementale
  • perturbation des rythmes biologiques
  • changement des interactions entre individus notamment les processus de compétition et prédation
  • modification de l’équilibre des écosystèmes

L’éclairage public s’assimile à une barrière lumineuse pour certaines espèces et fragmente les habitats.

Les végétaux, comme les animaux, sont sensibles à la lumière. Bien que les plantes aient besoin de lumière pour se développer, elles ont également besoin de périodes d’obscurité. Un végétal éclairé en continu stresse et, est susceptible de développer des maladies. La présence trop importante de lumière peut aussi modifier le rythme biologique d’une plante, par exemple, au printemps, les bourgeons croissent précocement sous un lampadaire, ils sont donc plus affectés par les gelées tardives.

Actuellement, des mesures gouvernementales, comme des textes de loi, contre la pollution lumineuse commencent à émerger. Exemple : L’arrêté ministériel du 18 décembre 2018 est une décision qui lutte contre la pollution lumineuse. Il fixe des prescriptions techniques contraignantes pour la pose de nouveaux luminaires. Une première à l’échelle internationale.

 

Santé humaine

 

Les humains sont eux aussi sensibles à la lumière artificielle nocturne.

À l’instar des autres mammifères, l’alternance du jour et de la nuit rythme la sécrétion de certaines hormones, comme la mélatonine, et régule les rythmes biologiques. Une modification des périodes d’éclairement entrainera une perturbation des sécrétions. La mélatonine est l’hormone du sommeil, elle est essentielle pour la régulation des rythmes biologiques des individus.

Il semblerait également que la lumière riche en blanc et bleu, caractéristique des nouveaux éclairages de type LED, ait une responsabilité dans des maladies telles que le diabète, la dépression, le stress, l’obésité, le vieillissement accéléré des cellules, la myopie etc.

temperature_de_couleur_2_cerema.png

 

Énergie

 

Éclairer une ville consomme beaucoup d’énergie et coûte cher. Actuellement, le parc d'éclairage public français représente 11 millions de points lumineux - auquel s'ajoute le parc privé. La moitié des points lumineux sont obsolètes et occasionnent une déperdition de 30 à 40% de lumière émise.

Mieux éclairer les espaces publics permet donc de diminuer les dépenses énergétiques et ainsi diminuer le montant de la facture d’électricité. Une bonne conversion d’un parc d’éclairage public obsolète permet une réduction de dépense de l’ordre de 50 à 80%.

 

Vers une sobriété énergétique

 

Dès 2013, l'établissement public mène une réflexion sur l’éclairage public en concertation avec des acteurs locaux et des élus. La charte du Parc national comprend une orientation en faveur d'une politique de sobriété énergétique. Les communes adhérentes ont pris l'engagement de « réfléchir à l’amélioration des consommations et des impacts de l’éclairage public », via notamment des rénovations de leurs parcs d’éclairage et des extinctions en cœur de nuit. Cela veut dire concrètement éclairer mieux avec moins d’énergie et donc moins de coûts.

eclairage_nocturne_comunes_pnc_fr_v3.jpg

 

L’établissement public s’engage désormais à :

  • sensibiliser les acteurs locaux à la pollution lumineuse
  • élaborer d’un programme d’actions commun basé sur la notion d’« éclairer juste » : où il faut, quand il faut, comme il faut

Son objectif est d’accompagner les communes et les syndicats d’électricité dans une rénovation du parc d’éclairage public vertueuse en matière de consommation d’énergie et de protection de l’environnement nocturne.

En 2015, l'établissement public obtient des financements européens pour moderniser l’éclairage public. Ce programme européen, appelé ATI FEDER 2014-2020, a versé 710 000 € au Parc, à destination du territoire. Un des critères pour obtenir les financements est de réduire de 65 % à 80 % les factures d’électricité des communes. En mai 2016 et septembre 2017, 24 communes du Parc national se voient allouer l’enveloppe des fonds Feder pour rénover 2 500 points lumineux. Outre cette campagne de financement, des communes rénovent elles-mêmes leur parc d’éclairages.

Logo région Occitanie
Logo l'Europe s'engage en France
Logo de l'Union Européenne

 

Un Guide de l'éclairage a également été publié fin 2018. Ce guide a pour but d’aider les collectivités à opérer les bons choix en matière d'éclairage nocturne. Il a été réalisé en étroite collaboration avec les syndicats d'électricité du Gard et de la Lozère, et avec l'appui du bureau d'études Dark Sky Lab.

 

Une source d'attractivité touristique

 

La beauté du ciel étoilé et des paysages nocturnes participent à l'attractivité touristique du territoire. Les professionnels du tourisme ont été invités à contribuer aux campagnes de mesure de la noirceur du ciel. Des formations sur la pollution lumineuse sont organisées à leur attention. lls sont encouragés à développer des produits en lien avec la nuit, comme le séjour "La tête dans les étoiles", commercialisé par l'agence Azimut Voyage, marqué Esprit parc national.

Retrouvez toutes les animations du Parc autour de la nuit sur la plateforme Destination Parc national des Cévennes.

Des animations nationales comme le Jour de la Nuit ou mises en place par les communes sont également réalisées. N’hésitez pas à vous renseigner dans les communes du Parc.

Certaines associations d’astronomie proposent des événements en lien avec l’observation du ciel étoilé, en partenariat avec l’établissement public. Parmi elles, on retrouve la Société Astronomique de Montpellier, Planet Ocean, MIRA, Astronomie des 3 cols, Astrolab.

Le Parc national met à disposition du territoire l’exposition « Au cœur de la Nuit ».

Pour plus d’information sur cette dernière, contactez Jessica Ramière, Technicienne Accueil et Sensibilisation : jessica.ramiere@cevennes-parcnational.fr

Ma p'tite cabane en Lozère (Vébron) © Régis Domergue

Plusieurs hébergeurs du Parc national proposent de dormir sous la voûte céleste :

La plupart de ces prestataires bénéficient de la marque Esprit parc national.

NUITS DES CÉVENNES

Contempler la voie lactée s'étirer d'un horizon à l'autre, les variations de la lune et le scintillement de milliers d'étoiles est une expérience aussi extraordinaire que singulière tant nos nuits sont aujourd'hui polluées. Ce livre de photographies nous offre l'un des ciels les plus purs du monde, celui des Cévennes, devenu Réserve internationale de ciel étoilé.

Le livre est en vente sur la boutique en ligne du Parc

Pour en savoir plus sur la RICE, contactez le Délégué territorial Causses-Gorges, Richard Scherrer : richard.scherrer@cevennes-parcnational.fr

En savoir plus sur l'observation du ciel

Blog "Autour du ciel" de Guillaume Cannat, auteur scientifique, sur Le Monde.fr

DarkSkyMap, la carte des meilleurs spots pour observer le ciel