Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Un territoire reconnu

Le Parc national des Cévennes est l’un des dix parcs nationaux de France.  Il a été créé en 1970. Il s’étend sur trois départements, la Lozère, le Gard et l’Ardèche. Il est, en métropole, le seul parc national de moyenne montagne et le seul dont la population permanente est significative dans le cœur.

Qu’est-ce qu’un parc national ?

C’est un territoire dont les patrimoines naturel, culturel et paysager ont été jugés exceptionnels, justifiant une protection et une gestion adaptées, confiées à un établissement public sous tutelle du ministère en charge de l'Ecologie.

Un parc national habité

Comme tous les parcs nationaux français, le Parc national des Cévennes se compose d'un coeur et d'une aire d'adhésion.  Il est constitué de quatre entités géographiques bien distinctes : le massif de l'Aigoual, les causses Méjean et de Sauveterre, avec les gorges du Tarn et de la Jonte, le mont Lozère et les vallées cévenoles. Il est en métropole le seul parc national habité par une population permanente significative (67 000 habitants) y compris dans le coeur, espace protégé et réglementé.

Génolhac © Olivier Prohin PNC
Signalétique dans le cœur du parc national © Olivier Prohin

Le cœur, une zone protégée 

Le coeur concentre les patrimoines naturel, culturel et paysager les plus rares. Sa superficie est de 938 km2. Pour protéger ce joyau du territoire, une réglementation spécifique s'applique. Elle est définie dans ses grands principes par le Code de l’environnement. Ces règles encadrent les activités humaines, visent à limiter les pressions sur le milieu naturel, à encourager les comportements respectueux de l'environnement et à préserver la beauté et le caractère du Parc national.

L’aire d’adhésion, un territoire de projet

L’aire d’adhésion recouvre des territoires ayant une grande proximité à la fois biogéographique et culturelle avec le cœur. Sa superficie est de 2 035 km2. Elle est constituée des 111 communes qui ont adhéré à la charte du Parc national.  Dans l’aire d’adhésion, l’établissement public accompagne des projets de développement durable, compatibles avec les objectifs de protection et dans une logique de solidarité avec le cœur. La réglementation spéciale du cœur ne s’applique pas dans l'aire d’adhésion.

Un parc national ouvert sur le monde

Le Parc national des Cévennes a été distingué par l’Unesco à deux reprises : il a été désigné réserve de biosphère en 1985, et les paysages culturels agropastoraux des Causses et des Cévennes ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 2011.

Territoire ouvert sur le monde, le Parc entretient des échanges privilégiés avec le Québec et la Catalogne dans le cadre de jumelages, et avec d’autres espaces protégés français, européens et mondiaux, par le biais de sa participation à des réseaux nationaux et internationaux.
 

Carte du Parc national des Cévennes