Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Les milieux naturels

Le territoire du Parc national offre une large diversité de milieux et d’habitats naturels caractérisés par des critères géographiques, physiques et biologiques.

 

Dans les Cévennes, l’altitude, le climat, la géologie et les activités humaines se conjuguent pour composer une mosaïque de milieux naturels contrastés :

  • Des petits torrents encaissés des vallées cévenoles aux gorges du Tarn et de la Jonte
  • Des pelouses sèches des causses aux prairies humides des massifs de l’Aigoual et du mont Lozère

En prenant le temps d’observer notamment les forêts, les prairies, les landes ou encoreles zones humides, un promeneur attentif peut découvrir une déclinaison d’habitats naturels qui présentent certaines caractéristiques physiques ainsi qu’une flore et une faune particulière.

 

Les habitats naturels en quelques chiffres :

 

Sur l’ensemble du cœur de Parc, on identifie 168 types d’habitats différents. Parmi les 131 habitats naturels d’intérêt européen que compte le territoire métropolitain, 74 sont présents dans le Parc.

 

L’évolution continue des milieux naturels

 

Victime du surpâturage, les Cévennes furent longtemps un territoire composé de pelouses et de landes. Afin de restaurer les forêts cévenoles, l’État a décidé, durant le XXe siècle,de planter des millions d’arbres. Ce qui occasionna une fermeture des milieux et une diversification de la biodiversité. Une première en France.

Ironie du sort, l’établissement public ainsi que des acteurs du territoire mènent actuellement des actions pour maintenir les milieux ouverts dans certains secteurs.

Livre Guide naturaliste.jpg

 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le Guide du naturaliste qui est disponible dans la boutique en ligne et dans les maisons du tourisme et du Parc.

Ce document de terrain présente les grands milieux et habitats naturels présents sur le territoire du Parc au fil de 55 fiches.