Partager

A la découverte des pollinisateurs du Parc national des Cévennes, épisode 3 : les syrphes

Faune

Avec notre série : "A la découverte des pollinisateurs du Parc national des Cévennes" nous vous proposons une mise en lumière de quelques espèces qui participent activement à la reproduction de nombreux végétaux et pour lesquelles le Parc a lancé un grand programme "Pollinisateurs : mission reconquête". 

Les magnifiques illustrations de Julien Norwood, spécialement créées pour l'occasion, nous accompagneront tout au long du voyage.

 

Pour ce troisième épisode, nous vous proposons de découvrir 3 espèces emblématiques « de diptères » (du latin di : deux et ptera : ailes). Un ordre qui regroupe mouches, syrphes, bombyles… et qui comporte une unique paire d’aile. La deuxième paire d’ailes est remplacée par des balanciers.

Les diptères sont les plus discrets et jouent un rôle important dans la pollinisation des petites fleurs qui sont moins attractives pour les gros pollinisateurs. Les syrphes présentés ci-dessous ressemblent pour certains à de petites guêpes et sont capables de faire du vol sur place.

 

 

Syrphe ceinturé 

Episyrphus balteatus   

 

Syrphe ceinturé
Syrphe ceinturé

 

 

abeille.png Famille : Syrphidae

 

regle.png  Taille : 8 à 12 mm

 

abeille.png Fleur butinée : Apiacées, Astéracées et Brassicacées

 

planete-terre.png  Localisation : cette espèce est très commune à l’échelle nationale. Dans le Parc, elle est présente sur les massifs Causses-Gorges, Aigoual et mont Lozère.

 

ampoule.png Particularité étonnante : une larve peut consommer jusqu’à 1200 pucerons au cours de son stade larvaire. Et l’adulte, comparé aux oiseaux migrateurs, peut parcourir de grandes distances (traverser la Manche par exemple).

 

date-limite.png Période d'observation : de février à novembre

 

 

 

 Syrphe porte - plume 

Sphaerophoria scripta

 

Syrphe porte – plume
Syrphe porte – plume

 

 

abeille.png Famille : Syrphidae

 

regle.png  Taille : 1 cm

 

abeille.png Fleur butinée : Astéracées, Apiacées, Lamiacées…

 

planete-terre.png  Localisation : Présente partout en France et en Europe, espèce anthropophile et trouvable pratiquement dans tous les habitats, elle est également migratrice. Dans le Parc, elle est présente sur les massifs Aigoual et Causses-Gorges ainsi que les vallées cévenoles et le mont-Lozère.

 

ampoule.png Particularité étonnante : il est d’une considérable rapidité, comme tous les syrphes, et a un vol stationnaire, très reconnaissable et typique de cette famille.

 

date-limite.png Période d'observation : d’avril à novembre

 

 

 

 

Milésie faux - frelon

Milesia crabroniformis

  

Milésie faux – frelon
Milésie faux – frelon

 

 

abeille.png Famille : Syrphidae

 

regle.png  Taille :  18 - 25 mm

 

abeille.png Fleur butinée : elle visite les fleurs de Lierre grimpant.

 

planete-terre.png  Localisation : cette espèce est présente du nord de la France au centre de l’Espagne et sur le pourtour du bassin méditerranéen. Dans le Parc, elle est présente sur les massifs Aigoual, Causses-Gorges, mont Lozère et vallées cévenoles.

 

ampoule.png Particularité étonnante : elle imite le Frelon européen (Vespa crabro) dans son apparence mais aussi dans son comportement (bruit qu’elle émet en vol). Ces deux espèces butinent le Lierre grimpant.

 

date-limite.png Période d'observation : de juillet à octobre

 

 

La chronique pollinisateurs

 

Camille

 

Retrouvez la chronique de Camille Savary, chargée de mission pollinisateurs au Parc national, sur les diptères, diffusée sur radio Inter'Val

 

 

Fichier Audio

 

 

A la découverte des pollinisateurs du Parc

 

Pour aller plus loin :