Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 01/12/2021
La Pie-grièche méridionale est une espèce identifiée à fort enjeux de conservation sur le territoire du Parc national des Cévennes.

C'est un passereau rare et menacé et un plan national d'action a été mis en œuvre sur cette espèce par le ministère en charge de l'environnement. Sa biologie et son écologie sont relativement mal connues.

 

Un programme de baguage pour mieux connaître les populations des Causses

En partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux PACA, le Parc national des Cévennes a donc mis en place cette année un programme de baguage qui vise à mieux connaitre la dynamique de la population présente sur les Causses Méjean et Sauveterre, en terme de dispersion, de survie des jeunes et des adultes, de fidélité à ses sites de nidification, mais aussi de mieux connaitre ses exigences écologiques en terme d'habitat et de ressources alimentaires.

Et, en exclusivité, voici la première photo d'une "recapture" d'une jeune Pie-grièche méridionale dans le cadre de ce programme de baguage dans les Causses.

 

pgm_a17_web.jpg

La Pie-grièche méridionale niche dans les zones de climat méditerranéen, désertique
et parfois même tropical ©  Jocelyn Fonderflick - Parc national des Cévennes

 

Il s'agit probablement d'un mâle (lore et mandibule inférieure bien noirs).

Grâce à la lecture de sa bague "A17", on peut retracer l'histoire de cet individu !

 

Une histoire atypique

Ce jeune A17 est issu d'un couple qui a installé cette année son nid dans une haie d'Aubépine et de Prunelier entre deux parcelles cultivées dans la plaine de Chanet sur le Causse Méjean.

Le mâle du couple (le "papa" de A17) sera bagué le 05 mai. Il sera malheureusement retrouvé mort écrasé sur la route de Chanet le 24 juin.

La femelle (la "maman" de A17), non baguée, a déposé 5 œufs entre le  29-30 avril et le 02-03 mai et les jeunes sont nés le 20-21 mai. Les 5 jeunes seront bagués le 02 juin avec une bague métal du Muséum National d'Histoire Naturelle, obligatoire, et une bague plastique (darvic) avec un code unique, qui nous permet d'identifier l'individu à distance sans avoir besoin de le recapturer physiquement.

 

img_1709.jpg

Le baguage du "papa" d'A17 - Cette opération permet de suivre les oiseaux sans avoir à les recapturer
physiquement par la suite © Régis Descamps - Parc national des Cévennes

 

A17 a été identifié le 20 novembre à seulement 500 m de son site de naissance. Cette proximité est étonnante car l'on sait qu'il existe une dispersion à longue distance chez la Pie-grièche méridionale, au moins chez certains individus !

On espère donc voir bientôt "A17" se cantonner et se reproduire ce printemps dans les Causses.

Nous souhaitons donc longue vie à A17 ! Nous suivrons bien entendu avec attention son devenir et vous tiendrons informés de la suite de son histoire !

D'ici là, retrouvez le chant de la Pie-grièche méridionale :

 

 

Pour aller plus loin :