Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 18/01/2021
Vie du Parc
© Olivier Prohin PNC
Les organisateurs d’événements ont été sollicités via des appels à projets pour inscrire leur manifestation dans la programmation des 50 ans. En raison de la crise sanitaire, 38 événements ont été maintenus sur les 94 programmés, tout au long de l’année.

Fêter les 50 ans du Parc avec l’ensemble du territoire. Tel était l’objectif annoncé lorsque l’établissement public du Parc a lancé deux appels à projets auprès des organisateurs d’événements du territoire.

pv_logo_coupdecoeur_rvb.jpg

 

94 randonnées, sorties de découverte, animations, rencontres, projections, spectacles, expositions, conférences ont ainsi été labellisés « coup de cœur » du Parc et ont été intégrés aux programmes d'animations de printemps et de l’été/automne de l’établissement. Malheureusement, la Covid-19 en a décidé autrement et l'ensemble du programme de printemps a dû être annulé en raison du confinement.

En revanche, cet été, 38 des 58 coups de cœur programmés se sont déroulés dans des conditions sanitaires strictes.

Citons les 3 jours de festivités pour le lancement de la voie verte Florac – Sainte Cécile d'Andorge organisés par l'association du Céfédé avec notamment des balades pédestres, à VTT, ainsi qu'une chasse au trésor organisée par le Parc national. L'exposition Sauvages présentée à Maison Rouge à Saint-Jean-du-Gard, le souvenir d'enfance d'Eliane Brès à la création du Parc raconté lors d'une lecture au Pont-de-Montvert ou encore un chantier participatif pour construire des murs en pierre sèche à Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille. En raison de la situation sanitaire, l’offre d’animations du Parc a été moins riche cette année. 88 animations estivales ont été réalisées sur les 106 prévues. Elles ont rassemblé 1300 personnes. Nouveauté cette année: les sorties en famille. Elles ont été très appréciées. La palme revient aux animations nocturnes.

Nos paysages grands ouverts

Un partenariat inédit entre les Scènes Croisées de Lozère et le Cratère d’Alès pour imaginer un parcours artistique dans les paysages du Parc national. 
Piers Faccini en concert dans l'église de Fraissinet-de-Lozère © Laurent Cadéac

A l'origine, le Parc national des Cévennes devait être un parc culturel. Habité de façon permanente et significative en son cœur, sa mission ne consiste pas seulement à protéger le patrimoine naturel et à accompagner le développement durable, il a également vocation à valoriser la culture. Aussi pour la première fois, l'établissement publi du Parc a réuni les Scènes Croisées de Lozère et le Cratère d'Alès pour créer un parcours itinérant sur le territoire du Parc. 8 rendez-vous ont été programmés en Lozère et dans le Gard, entre le 19 et le 26 septembre. Outre la programmation artistique, des balades en compagnie de conteurs ou d'historiens ainsi que des observations du ciel étoilé ont été proposées au public, en partenariat avec les communes   d’accueil  : Chadenet,  Anduze, Portes, Fraissinet de Lozère, Genolhac, Saint-Jean

du Gard et Florac. Malheureusement, en raison de l'épisode cévenol, l’événement a été annulé à Anduze. Le bilan est positif pour Florian Olivarès, directeur des Scènes Croisées de Lozère. « Nous travaillons sur le spectacle vivant, le Parc travaille sur la préservation de la nature. Ce qui nous rassemble c’est l’éducation. Éducation à l’environnement, à la culture, et c’est fondamental pour préserver notre identité». Florian Olivarès garde en mémoire le concert de Piers Faccini dans l’église de Fraissinet-de-Lozère. « Les habitants se sont emparés du concert pour organiser une fête, partager leur vie du quotidien. Le boulanger, un potier, des artisans ont montré leur savoir-faire. C’était une manifestation très populaire et je pense que cela a été une belle récompense ».

Source : De serres en valats - n° 49 - Décembre 2020 - Dossier changement climatique, quel sera le visage du Parc en 2070 ? 

Avez-vous reçu De serres en valats ?

Cet article est extrait du nouveau numéro du magazine du Parc De serres en valats.
Numéro exceptionnel dédié aux 50 ans du Parc, il a été distribué dans les boites aux lettres des habitants du Parc national des Cévennes à la mi-décembre.

Dorénavant, tous les habitants - résidents permanents et secondaires, "stop pub" ou non - de toutes les communes coeur et/ou adhérentes du Parc national sont destinataires du magazine.
41 500 exemplaires ont été imprimés et plus de 40 000 seront distribués dans les boîtes aux lettres.

L'établissement remercie toutes celles et ceux qui auraient dû être destinataires de De serres en valats mais ne l'ont pas reçu, de le lui faire savoir par mail en écrivant à  communication@cevennes-parcnational.fr et en précisant impérativement  leur nom, prénom et leur adresse postale complète.