Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 04/06/2020
Flore
Où sont passées les belles des champs ? © Géraldine Costes PNC
On les appelle parfois « mauvaises herbes » ou plus gentiment « fleurs des champs », tandis que les spécialistes parlent de « messicoles ». Mais de qui s’agit-il exactement ?

Les messicoles (de messis : moisson, et colo : j’habite) sont ces plantes qui s’invitent volontiers dans les moissons - sans l’accord du propriétaire, bien entendu ! - et qui égaient par leurs couleurs les cultures de céréales. La plus connue de toutes est sans conteste le célèbre coquelicot mais la liste de ses acolytes est longue : bleuet, chrysanthème, nielle, mâche, pensée..

Enfin…, la liste est longue sur le papier car, dans les champs, on constate qu’elle se réduit année après année : les belles des champs se font de plus en plus rares et les rescapées se voient obligées de se cantonner sur les bordures... Ces plantes des moissons témoignent, comme de nombreuses autres espèces, de l’érosion d’une biodiversité autrefois commune. Face à ce constat inquiétant un premier Plan National d’Action en faveur des plantes messicoles a vu le jour en 2011. Le Parc national de Cévennes participe à ce plan d’action au travers du « groupe flore » qui réalise chaque année des inventaires.

 

Vous aussi vous avez un rôle à jouer pour la protection des plantes messicoles et la richesse de la biodiversité du Parc !
Retrouvez les règles à respecter pour la cueillette d'espèces végétales.

Vous souhaitez connaître le nom d'une plante découverte au sein du Parc National des Cévennes?
Rejoignez le groupe Facebook d'entraide "ABC Photo mystère".  Les membres de la communauté se feront un plaisir de vous aider à l'identifier !