Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 19/04/2017
Faune

En mai 2015, des agents de terrain du Parc national qui parcouraient des prés humides bordant un ruisseau, à 1200 m d'altitude sur les contreforts de l'Aigoua, ont découvert au sol, caché dans les hautes herbes, une petite boule de paille avec un trou d'entrée... Il s'agissait vraisemblablement d'un nid de petit mammifère sans que personne ne puisse  l'identifier précisément.

Tout récemment, en mars 2017, ce petit nid est enfin confié à Françoise Poitevin, chercheuse au CEFE-CNRS à Montpellier, spécialiste des micro-mammifères . Elle suspecte rapidement que le nid est celui d'un rat des moissons (Micromys minutus), information peu après confirmée par Fabrice Darinot, grand spécialiste de l'espèce. C'est une première pour le Parc national des Cévennes et le département de la Lozère !

Le rat des moissons est le plus petit rongeur d'Europe, avec un poids ne dépassant pas 8 g. Autrefois associé aux champs de céréales, d'où son nom, le rat des moissons ne se retrouve plus que dans les zones humides à végétations herbacées hautes et denses comme les cariçaies, les jonçais et les roselières. Là où il est encore présent, il est donné pour un animal difficile à observer et son nid en forme de boule, de 6 à 7 cm de diamètre, si caractéristique, est encore le meilleur indice de sa présence.

Les agents de l'établissement public du Parc ont d'ores et déjà programmé des prospections autour du site où le nid du rat des moissons a été découvert, dans l'espoir que la présence de ce nouveau mammifère soit confirmée !

Nid de rat des moissons.  Crédit : Françoise Poitevin - CEFE CNRS