Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 31/07/2018
Tourisme durable
Le nouveau belvédère d’Aire de Côte © Eddie Balaye PNC
Ce nouveau belvédère permet de se projeter dans l’axe de la vallée, de ressentir une sensation d’envol © Eddie Balaye PNC
Ce nouvel aménagement qui vient compléter le belvédère simple ponton existant a été réalisé par le Parc national  et la communauté de communes Causses Aigoual Cévennes Terres solidaires, avec le soutien de la fondation GMF dans le cadre du programme d’accessibilité au plus grand  nombre« La nature en partage ».

Ce belvédère, réalisé par Cévennes Evasion, se déploie dans l’environnement immédiat du gîte d’étape d’Aire de Côte sur le massif de l’Aigoual. Il complète l’offre de découverte pour les personnes en séjour à proximité. Le gîte d’étape d’Aire de Côte accueille de nombreux randonneurs - pédestres et équestres - qui souhaitent profiter du lieu pour approfondir leur découverte tout en restant dans un environnement très proche du gîte.

Depuis 2014 les gestionnaires du gîte ont obtenu la labellisation « Tourisme et handicap » pour les 4 handicaps (moteur, mental, visuel et auditif) pour l’ensemble de la partie hébergement. L’objectif était donc d’intégrer cette particularité dans les choix d’aménagement du belvédère (normes accessibilité), mais aussi dans la définition de l’interprétation proposée (approche sensorielle). Cet équipement permet la confrontation des différents publics et notamment aux personnes valides à se placer dans une posture de découverte en tant que personnes en situation de handicap.

Le belvédère existant  a été étendu à son extrémité en un ½ cercle (surface élargie à 12m²) pour offrir aux visiteurs une sensation de surplomb. Cela permet de se projeter dans l’axe de la vallée, de ressentir une sensation d’envol. Il s’agit de créer un espace de contemplation de l’horizon et une circulation autour d’une maquette placée au centre, face au paysage afin de pouvoir confronter la vision du paysage et son toucher. La hauteur de la maquette permet de glisser les jambes en dessous pour un meilleur toucher depuis un fauteuil.

La maquette centrale évoque les couvertures végétales et le relief des Cévennes. Cette maquette fait ressortir les différentes unités du paysage : landes et roche à nu, futaies de feuillus et de conifères, taillis, cours d’eau, hameau... Chaque unité est représentée sur la table par une texture différente évoquant au toucher ces différentes unités. La maquette reproduit également le relief : la main du visiteur pourra apprécier la disposition caractéristique des Cévennes des serres (crêtes) et des valats (vallée creusée dans le schiste)

Le nouveau garde-corps du belvédère privilégie une transparence afin de garantir une vision optimale pour tous les publics.

La plateforme « belvédère » se prolonge parallèlement à la route et offre  un espace pique-nique de 30m² en retrait de la circulation. Une  seule grande table rustique 12 places avec bancs fixes est aménagée pour favoriser les rencontres, assez haute et avec des pieds en retrait, adaptée pour les fauteuils roulants en bout. Elle entoure un arbre, invitant à partager un moment avec cet hôte végétal.

Dans ce lieu de détente, le public goûtera aussi aux sons de la forêt : oiseaux, vent, aux parfums du bois, à l’ambiance. Un « cône d’écoute » géant, conçu par le plasticien Nicolas Gal, permet d’amplifier les sons environnants