Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 03/09/2019
Education à l'environnement
© Co'MAB
© Co'MAB
Du 23 au 25 août dernier, une vingtaine de jeunes issus d’une dizaine de Réserves de biosphère ont participé au campus d’été organisé par les associations MAB (programme Man and Biosphere de l’Unesco) France et Co’MAB au sein de la Réserve de biosphère des Cévennes, gérée par l’établissement public du Parc national..

Une vingtaine de jeunes âgés de 17 à 30 ans, issus d'une dizaine de Réserves de biosphère françaises et italienne (Réserve de biosphère du delta du Pô), ont été accueillis dans la maison de la Réserve de biosphère des Cévennes à Cendras à l’occasion d’un campus d’été.

Au cours de ces trois jours riches en débats et ponctués de moments conviviaux, les jeunes particulièrement dynamiques et engagés ont construit ensemble le message qui sera exprimé au nom de la France lors du forum international des jeunes qui se tiendra en Chine du 12 au 18 septembre 2019. Ce forum rassemblera des représentants du réseau mondial des Réserves de biosphère de l’Unesco afin de préparer la COP 15 de la Convention sur la diversité biologique (CBD) qui se déroulera en Chine en 2020. Traité international, la CBD vise à préserver la biodiversité, promouvoir une utilisation durable des ressources naturelles et atteindre un partage juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques.

Ce campus d’été a aussi été l’occasion pour les jeunes de découvrir la Réserve de biosphère des Cévennes et de définir les actions à mener en 2020 avec leur association Co’MAB qui rassemble les étudiants et diplômés du master MAB, en partenariat avec l’association MAB France et les Réserves de biosphère françaises. 

 

Pour en savoir plus sur le programme MAB de l’Unesco et les associations MAB France et Co’MABhttps://www.mab-france.org

La Convention sur la biodiversité, c'est quoi ?

La Convention sur la diversité biologique (ou CDB) est un traité international qui vise à préserver la biodiversité, promouvoir une utilisation durable des ressources naturelles et atteindre un partage juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques.

Comme pour la Conférence climat et son célèbre accord de Paris signé en 2015, les parties de la CBD se réunissent chaque année pour développer un cadre pour la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique. En 2020, la Cop 15 de la CBD aura lieu en Chine et sera cruciale puisque la dernière stratégie mondiale pour la biodiversité définie en 2011 arrivera à échéance et devra être renouvelée pour les prochaines années.