Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 28/06/2018
Agriculture
Concours 2018 des pratiques agro-écologiques © Stéphane Baty PNC
Le jury s'est rendu sur chacune des prairies candidates © Stéphane Baty PNC
Le Parc national des Cévennes a organisé le concours 2018 des pratiques agro écologiques - prairies et parcours - sur le territoire des hautes vallées de la Cèze en partenariat avec le syndicat mixte des hautes vallées cévenoles.

Le concours général agricole des pratiques agro écologiques récompense les pratiques vertueuses des agriculteurs. Pour cette édition organisée sur le territoire des hautes vallées de la Cèze, cinq exploitations ont candidaté. Elles ont reçu la visite du jury présidé par Thierry Roumejon, éleveur d’Aubrac sur la commune du Pont de Montvert et lauréat du concours 2012, le 18 mai dernier. La valorisation agronomique, la diversité botanique, l’intérêt apicole et les fonctionnalité écologiques ont été éxaminés par le jury sur chacune des parcelles. L’évaluation a mis en évidence que l’ensemble des prairies présentaient une forte diversité floristique, et que celle-ci contribuait grandement à la valeur alimentaire des fourrages (appétence, valeur énergétique), à leur productivité et, pour certaines, à leur souplesse d’utilisation.

La plupart des exploitants ont souligné l’intérêt particulier de ces fourrages qu’ils estiment être de très bonne qualité et que certains réservent d’ailleurs aux animaux ayant les plus forts besoins alimentaires. Par ailleurs, toutes les prairies montraient un fort intérêt écologique et paysager. 

Le 22 juin, le jury a remis deux prix au siège du Parc national à Florac-Trois-Rivières. L’occasion de saluer une nouvelle fois, le travail remarquable réalisé par les éleveurs, et ce malgré des contraintes parfois lourdes.
Le premier prix a été remporté par Alain Domergue, agriculteur à Genolhac. Il représentera le territoire du Parc national et de la haute vallée de la Cèze, dans la catégorie prairie fauchée et pâturée de montagnes et piémonts, lors du prochain salon international de l’agriculture à Paris.
Le jury a décerné un prix spécial à Melissa Brun, agricultrice à Chamborigaud.