Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Les travaux forestiers

Travaux de débroussaillage © Arnaud Bouissou
Travaux de débroussaillage © Arnaud Bouissou
Gérer une forêt nécessite de l’entretenir ainsi que d’intervenir sur les infrastructures qui lui sont rattachées. Si vous prévoyez des travaux de cette nature, voici les règles à respecter.

 

Les chantiers en forêt peuvent avoir un impact sur la biodiversité, les paysages ou le petit patrimoine comme les murets. L’établissement public souhaite donc minimiser certains effets parfois négatifs, par la mise en place de cette réglementation.

 

Je souhaite réaliser des travaux dans une forêt en zone cœur

 

Je peux effectuer ces travaux sans autorisation si :

 

Pour être considérée comme une tire, le chemin devra notamment être interdit à l’issue de l’opération de récolte (bourrelet, grume ...) et ne permettre que le passage d’engins forestiers pendant la durée de la coupe

  • En cas d’opérations d’entretien en gestion courante :
    • dégagement réalisées dans le cadre d’un entretien normal ou d’une obligation du code forestier (obligations légales de débroussaillement)
    • élagages
    • nettoiement/dépressage
    • débroussaillement de limites de forêt

 

Je dois obtenir une autorisation du Parc pour les travaux suivants :

 

 

  • Créer ou élargir des routes et des pistes forestières
  • Modifier le revêtement des routes et des pistes forestières
  • Créer des places de dépôts
  • Réaliser des ouvrages d’arts ou des radiers
  • Installer des clôtures forestières contre le gibier

 

 

J’aimerais planter des arbres dans le cœur du Parc

Paysage du Mont Lozère © Guy Grégoire
Paysage du Mont Lozère © Guy Grégoire

Toutes les espèces d’arbres ne peuvent pas être plantées en cœur de Parc. Voici la liste des espèces autorisées à la plantation. Le cormier s’ajoute à cette liste.

 

Je peux planter librement quand :

 

La parcelle était déjà une forêt issue d’une plantation, à l’exception d’une châtaigneraie ou d‘une forêt de pin sylvestre. Vous pouvez y planter toutes les espèces autorisées par le Parc.

 

J’ai besoin d’une autorisation du Parc pour planter :

 

  • Sur une parcelle où se trouvait une forêt spontanée, non issue d’une plantation
  • Plus de 50 pieds par hectare
  • Sous ou après une parcelle de pin sylvestre ou de châtaignier si le projet dépasse 4 ha

La surface peut être de 2 ha si la forêt se trouve dans une pente supérieure à 40 %

 

Il est interdit de :

 

  • Planter ou semer des espèces forestières sur des espaces non couverts par la forêt
  • Changer l’essence et donc de transformer les habitats suivants : chênaies vertes, chênaies pubescentes, châtaigneraies en station, ripisylves, forêts de pins sylvestres sur blocs, hêtraies subalpines, vieux peuplements, de hêtres situés dans des forêts anciennes, hêtraies calcicoles, forêts de ravins.

 

Des projets peuvent être subventionnés par le Parc.

Pour plus d’informations, veuillez consulter La politique de subvention.

 

Le délai d'instruction de l'établissement public est de 3 mois.

 

 

Pour tout renseignement complémentaire, voici le contact des agents référents du Parc :

Service Développement durable - Pôle Forêt : 04 66 49 53 11

Philippe Argoud - Technicien Forêt Mont Lozère et Vallées cévenoles: philippe.argoud@cevennes-parcnational.fr

Sandrine Descaves - Technicien Forêt Aigoual et Causses-Gorges : sandrine.descaves@cevennes-parcnational.fr