Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 30/08/2018
Patrimoines
Rucher-tronc du Mourétou à Valleraugue © Gaël Karczewski PNC
Le rucher-tronc du Mouretou à Valleraugue aujourd'hui © Gaël Karczewski PNC
La politique de soutien du Parc national en faveur de la préservation et la valorisation du bâti vernaculaire et de la biodiversité apicole, a permis à Josian Perrier de restaurer le rucher-tronc familial à Mouretou, sur la commune de Valleraugue.

Grâce au contrat patrimoine du Parc national conclu sur une période de cinq ans, le rucher-tronc, composé de plusieurs terrasses en pierre sèche, qui était délaissé depuis plusieurs décennies, a retrouvé aujourd'hui sa vocation apicole.

Des travaux de débroussaillage et d'élagage ont été effectués. Le rucher a été nettoyé, la litière et la terre accumulées sur les terrasses ont été enlevées. Les éléments d'architecture vernaculaire ont été remis en état : réfection des terrasses et des murettes, restauration des ruches-troncs. De nouvelles ruches en tronc de châtaignier ont été fabriquées. 

Pour repeupler le rucher, des essaims d'abeilles noires (Apis melllifera mellifera) ont été introduits et font l'objet d'entretien : surveillance sanitaire, traitement biologique contre le varroa, nourrissement éventuel des colonies faibles en période difficile...

Le rucher comporte aujourd'hui 17 ruches. Il est accessible et fait l'objet de visites et d'animations pour présenter ce savoir-faire ancestral.

L'établissement public du Parc national des Cévennes a financé à hauteur de 80 % la remise en valeur de ce patrimoine apicole cévenol sédentaire.