Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 23/05/2017
Faune
Loutre © Jean-Pierre Malafosse - PnC
Loutre © Jean-Pierre Malafosse - PnC
A la mi-avril, le chargé de mission faune du Parc national des Cévennes et un stagiaire en ingénierie écologique et gestion de la biodiversité ont fait une singulière rencontre lors d’une sortie à l'écoute des oiseaux sur les crêtes du mont Lozère.

Au retour d’une matinée de terrain sur les crêtes du mont Lozère, ils ont eu la bonne surprise de croiser en chemin un mammifère qui passe souvent inaperçu : la loutre d’Europe (Lutra lutra). Une telle observation est loin d’être la première sur le territoire du Parc national : la présence de la loutre y est en effet avérée depuis le début des années 90.

Néanmoins, le fait que cette loutre était proche d'une zone humide et assez éloignée des cours d’eau qu’elle affectionne habituellement avait quelque chose de singulier, même s'il n'est pas rare d'observer au printemps dans les zones humides du mont Lozère des restes de repas de batraciens, signature de la loutre à cette époque de l'année. En effet, les concentrations de grenouilles rousses (Rana temporaria) pour la reproduction à partir de la mi-mars constituent une ressource alimentaire ponctuelle importante pour la loutre.

Cette observation renforce l'intérêt des zones humides du mont Lozère, habitats qui favorisent les déplacements de certaines espèces vers les crêtes des massifs du territoire ainsi que les déplacements d'individus d'un bassin versant à l'autre.