Parc national des Cévennes
-A +A
Share

La circulation et le stationnement des véhicules à moteur

Signalétique Prat Peyrot - Mont Aigoual © Olivier Prohin
Signalétique Prat Peyrot - Mont Aigoual © Olivier Prohin
Le cœur du Parc national des Cévennes présente un fort enjeu de préservation lié à la présence d’espèces animales et végétales remarquables. Afin de maintenir la quiétude des lieux, garantir la tranquillité des habitants et éviter les conflits d’usages sur les pistes, la circulation et le stationnement des véhicules à moteur sont encadrés.

 

Où puis-je circuler dans le cœur du Parc ?

 

Il est possible de circuler en véhicules à moteur sur les routes départementales et nationales ainsi que sur toutes les pistes et voies autorisées par l’établissement public et indiquées sur les plans de circulation ci-dessous.

En dehors de ces voies autorisées, la circulation des véhicules motorisés est réglementée sauf pour les ayants-droits.

 

Ai-je le droit de circuler sur les voies réglementées ?

 

Certains usagers peuvent emprunter les pistes réglementées dans certaines conditions :

  • Les propriétaires, les occupants et les riverains pour accéder à leurs terrains ou constructions
  • Les exploitants agricoles, forestiers, propriétaires ou titulaires d’un droit d’exploitation des terrains concernés
  • Les chasseurs en action de chasse
  • Les personnes chargées d'opérations de sécurité et de secours
  • Les élus, les agents des services de l’État et des collectivités territoriales dans l'exercice de leurs missions

Des dérogations ponctuelles peuvent être accordées par la directrice du Parc national.

 

Au même titre que l’ensemble du territoire national, le hors-piste est proscrit en cœur du Parc.

 

Où suis-je autorisé à stationner en zone cœur ?

 

Un véhicule motorisé peut se garer dans les espaces prévus à cet effet ainsi qu’en bordure de routes. A contrario, aucun véhicule ne doit stationner dans un espace naturel tel qu’une prairie ou bien à un endroit susceptible d’empêcher la bonne circulation des autres usagers.

Dormir dans un véhicule, une remorque habitable ou tout autre abri mobile est interdit dans la zone cœur. Sauf si le véhicule ou l’abri mobile se trouve dans la cour d’une maison d’habitation, dans la limite d'un véhicule et sous réserve de l'accord du propriétaire.

Pour écarter tout risque de dérangement de la faune sauvage, lié au bruit ou à la lumière artificielle, le stationnement nocturne des abris mobiles n’est autorisé que sur les aires de stationnement situées en aire d’adhésion.

Pour savoir plus sur les bonnes pratiques de camping et de bivouac en zone coeur, veuillez cliquez sur ce lien.

capture_camping_car.jpg

 

capture_circulation.jpg

Les pistes à macarons

 

Il s’agit d’une expérimentation permettant d’ouvrir certaines voies à la circulation des seuls habitants des communes volontaires.

Les conditions pour circuler sur les pistes dites « à macarons » sont :

  • Habiter l’une des communes ayant accepté l’expérimentation : Altier, Alzon, Bréau-et-Salagosse, Chadenet, Cubierettes, Gatuzières, Génolhac, Molezon, Rousses, Valleraugue, Ventalon-en-Cévennes et Vialas
  • Être inscrit sur la liste électorale ou assujetti à la taxe d’habitation
  • Faire une demande de « macaron »auprès de sa mairie, pour chaque véhicule amené à circuler sur les pistes à macarons
  • Apposer de façon visible son macaron à l’intérieur de son véhicule

Les pistes à macarons sont signalées sur le terrain et mentionnées sur les cartes du plan de circulation.