Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 09/07/2021
Education à l'environnement
© Nathalie Roche
A l’occasion des 50 ans du Parc national en 2020, une offre pédagogique spéciale anniversaire avait été proposée aux enseignants. 22 écoles s’étaient portées volontaires pour répondre à des énigmes. En raison de la crise sanitaire, les activités se sont terminées cette année avec la réalisation d’une spirale. Les enfants ont réalisé de véritables œuvres d’art à l’image de l’école de Breau Mars sur le massif de l’Aigoual.

 

En 2020, dans le cadre du 50e anniversaire du Parc national, les élèves de 22 écoles du territoire avaient reçu un coffre en bois renfermant sept sacs correspondant à sept énigmes à résoudre. Des énigmes en lien avec les thématiques et les actions conduites par l’établissement public du Parc depuis sa création. Ainsi l’ histoire du Parc, les milieux aquatiques, le ciel étoilé, les forêts, le patrimoine bâti, le pastoralisme et les pollinisateurs devaient être élucidés. Pour les aider dans leur investigation, des livres, des brochures, des indices, du matériel d’observation... avaient été mis à la disposition des élèves. Au travers d’une démarche originale et ludique, ils devaient également imaginer le devenir des paysages et des espèces qui les peuplent. Le bilan est très positif.

 

« Le fait d’aborder ces thématiques sous forme d’énigmes a favorisé la curiosité des élèves. La diversité des activités proposées, les indices et les supports mis à disposition nous ont permis de multiplier les pratiques d’investigation comme par exemple l’odorat, le toucher… la reconstitution d’un carnet de voyage, la photographie, l’analyse de vidéo….autant d’activités qui ont enrichi nos pratiques de classe », explique Nathalie Roche, enseignante de la classe de CM1/CM2.

 

Un coin de nature dans la cour de récré

Pour clôturer l’offre pédagogique, les classes étaient invitées à concevoir une spirale, emblème des parcs nationaux, dans la cour de l’école. En raison de la crise sanitaire, elle a été réalisée cette année. Les enfants se sont particulièrement investis, et le résultat est surprenant !

 

 

« Nous avions prévu de convertir un ancien bac à sable en petit jardin. Cette idée de spirale venait à point pour cette transformation.

La première étape à consisté à aller chercher des pierres puis à élaborer la forme générale de la spirale et son orientation dans la cour. Nous avons tracé les courbes puis posé les premières pierres. Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à gâcher le mortier, choisir les pierres selon leur épaisseur, leur longueur, leur arrondi et trouver la bonne place pour chacune d’entre elles. Ils ont appris à reconnaître les différents types de pierre dans le village et les ont manié en appréciant leurs qualités pour la construction. Nous avons ensuite transporté de la terre et la spirale fut enfin achevée.

Il ne restait plus qu’à installer des plantes résistantes au manque d’eau en prévision de l’été. Chaque élève a apporté des fleurs et des plantes aromatiques….La lavande est maintenant en fleur de même que les marguerites. Les premiers butineurs sont là, et, à chaque récréation, petits et grands observent avec intérêt ce petit coin de jardin et tout le petit monde qui commence à l’occuper », raconte Nathalie Roche.

 

Pour récompenser tous ces efforts, le Parc national a offert un petit hôtel à insectes à la classe. Il trône au milieu des plantes. A la rentrée prochaine, les élèves vont pouvoir travailler sur les pollinisateurs !