Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 24/03/2016
Faune
Craves à bec rouge © Régis Descamps
Craves à bec rouge © Régis Descamps
Un comptage hivernal de cet oiseau rare et protégé a été mené conjointement par la Fédération départementale des chasseurs de la Lozère et le Parc national des Cévennes sur les Causses.

Le crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) est un petit corvidé au plumage noir présentant parfois des reflets métalliques sur la poitrine, les ailes et la queue. Les pattes et le bec, entièrement rouge vermillon, le différencient facilement des autres corvidés. Il se fait remarquer par son cri retentissant et ses numéros de voltige.

Cet oiseau niche dans des cavités de falaises et d'avens des Gorges du Tarn et de la Jonte. Il s’alimente presque exclusivement d'insectes et de vers de terre qu'il recherche dans les habitats ouverts. Il est très dépendant des pratiques agro-pastorales extensives.

C'est une espèce protégée, inscrite à l’annexe I de la Directive Oiseaux et à l’annexe II de la Convention de Berne. Pour la Zone de protection spéciale (ZPS) « Les Cévennes » et la ZPS «Gorges du Tarn et de la Jonte», cette espèce emblématique représente un enjeu très fort..

Afin d'estimer les effectifs, un dispositif de comptages simultanés a été mis en place sur les Causses. De décembre 2015 à février 2016, deux circuits ont été prospectés, et ce à cinq reprises.

La Fédération des chasseurs de la Lozère a procédé au recensement sur le causse de Sauveterre, en prospectant 84 km pour 35 points d'observation à chaque passage. Les gardes-moniteurs du secteur Causses-Gorges du Parc national ont réalisé le comptage sur le causse Méjean, avec 100 km prospectés pour 35 points d'observation. Un groupe de plus de 200 oiseaux a été régulièrement observé sur le causse Méjean.

Les comptages seront analysés par le CEFE-CNRS de Montpellier, dans le cadre d'un partenariat sur le suivi scientifique des données collectées par le Parc national  et ses partenaires. L'objectif est de suivre la population du crave à bec rouge et d'évaluer la tendance de son évolution dans le temps.

Le projet de mise en place d' un partenariat multi-acteurs par la création d’un groupe « Crave Massif Central » avec le Parc national des Cévennes, la Ligue de protection des oiseaux « Grands Causses », le Parc naturel régional des Grands Causses, le Conservatoire des espaces naturels Languedoc-Roussillon, le Centre national de la recherche scientifique et la Fédération départementale des chasseurs de la Lozère permettra de dresser un bilan exhaustif de l’espèce et de son statut de conservation.
 

 

Craves à bec rouge sur le causse Méjean lors du rencensement hivernal 2015- 2016 © Régis Descamps
Craves à bec rouge sur le causse Méjean lors du rencensement hivernal 2015- 2016 © Régis Descamps