Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 31/05/2017
Eau et milieux aquatiques

Dans le cadre de l'étude hydrogéologique du causse Méjean menée par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et le Parc national, des campagnes de traçage sont en cours depuis le début de l'année. Depuis la surface du causse Méjean ou de l'intérieur des grottes, une subsance neutre pour l'homme et l'environnement est injectée dans l'eau souterraine pour connaître son cheminement jusqu'aux sources au niveau du Tarn et de la Jonte.

Il y a quelques semaines, un test de traçage a été effectué à la résurgence de Castelbouc dans les gorges du Tarn. La fluorescéine, produit inoffensif pour la santé humaine comme pour les milieux naturels, a été fortement concentrée et injectée à la source même. L'eau de la source s'est teintée d'une belle couleur verte, avant que toute trace du produit, qui se dégrade à la lumière, ne disparaisse totalement.

En temps normal, le produit très faiblement concentré et injecté depuis le causse, ne teinte absolument pas l'eau des sources et des rivières. L'analyse du produit de traçage est faite par des capteurs installés dans l'eau des sources.