Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 19/07/2017
Atlas de la Biodiversité Communale

 

Stictoleptura rubra, femelle © Emilien Hérault PnC
Stictoleptura rubra, une femelle prise sur le vif lors de la sortie © Emilien Hérault PnC
Jeudi 6 juillet, par une journée bien ensoleillée, 17 personnes ont participé à un inventaire naturaliste ouvert à la population dans le cadre de l’atlas de biodiversité de la commune. Cet inventaire portait sur les coléoptères saproxyliques.

Les coléoptères saproxyliques sont des espèces d’insectes « qui dépendent,  pendant  une  partie  de leur cycle de vie, du bois mort ou mourant, d’arbres  moribonds  ou morts – debout ou à terre – ou de champignons du bois, ou de la présence d’autres organismes saproxyliques » (Speight, 1989). La présence de bois morts ou moribonds est donc indispensable à leur survie.

Ces insectes jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers et ils constituent de bons indicateurs pour évaluer leur état.

Lors de cette sortie située au col de Chamblas, tous les participants se sont essayés à l’identification des coléoptères, à l’aide de boîte-loupe. Une belle partie de "chasse à vue" ! Il fallait les chercher sur des fleurs, sous des écorces ou encore dans le bois mort présent sur les abords de la piste forestière. Avec la contribution de tous, des insectes ont été identifiés de manière certaine à l’espèce, tandis que d’autres l’ont été seulement jusqu‘à la famille. La difficulté de déterminer certains individus est réelle comme cela a pu être expérimenté !

Voici la liste des coléoptères saproxyliques observés :

  • Enicopus hirtus : un coléo qui butine quasi exclusivement sur la Fétuque d’Auvergne,
  • Ocypus olens dit "le diable" : un des plus gros représentants de la famille des Staphilinidés,
  • Plusieurs Cerambycidae du genre Agapanthia sp, Stictoleptura rubra, Rutpela maculata, Stenurella melanura, un cadavre sous écorce du genre Rhagium,
  • Des individus de la famille des Oedemeridae,
  • Des individus de la famille des Buprestidae,
  • Anatis ocellata : la coccinelle à ocelles,
  • Des Tenebrionidae ont été prélevés en vue d'identifications futures,
  • Et enfin des individus de la famille des Chrysomelidae.

 

Émilien HERAULT, garde moniteur du Parc national des Cévennes

En savoir plus sur les Atlas de Biodiversité Communale