Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 22/11/2018
Réserve internationale de ciel étoilé
RICE Cévennes  © Photo Etienne Jammes
RICE Cévennes © Photo Etienne Jammes
Le plan de gestion de l'éclairage présenté par le Parc national des Cévennes a été considéré par l'International Dark-sky Association, lors de l'examen de sa candidature pour la Réserve internationale de ciel étoilé, comme l'un des plus ambitieux jamais présenté. 

Avec l’aide du bureau Dark Sky Lab, ce plan de gestion a été décliné en un support plus accessible et pédagogique. 
Le guide de l'éclairage de la RICE va permettre d'informer les élus et techniciens des communes et intercommunalités du territoire sur les principes qui animent le plan de gestion de l'éclairage et sur les choix à opérer. Ce document sera la référence pour les 10 prochaines années.

En coeur de RICE, les prescriptions feront l’objet d’une traduction réglementaire afin que l'établissement public du Parc national puisse être garant des choix techniques effectués lors de travaux de rénovation ou d'aménagement.
Dans la zone tampon de la RICE, les collectivités locales auront en charge la mise en œuvre des préconisations en fonction des situations et des enjeux de sécurité locaux.
Les principales préconisations portent sur la limitation de la température de couleur des sources lumineuses (2000°K en cœur et 3000°K en zone tampon), l'orientation du flux lumineux vers le sol (ULOR/ULR < 1% ) et l'optimisation des modes de gestion ( gradation de puissance, extinction en milieu de nuit...).

Les syndicats de l’électricité du Gard et de la Lozère (SMEG30 et SDEE48) travaillent avec les communes du Parc à la modernisation des 19 900 points lumineux répartis sur les 133 communes du territoire. Les préconisations du guide seront par ailleurs appliquées à l’ensemble de la Lozère et du Gard. Les deux départements disposeront alors de parcs d’éclairage publics vertueux et respectueux de l’environnement.

 

A Quézac, 40 points lumineux ont été rénovés. La pollution lumineuse est en net retrait. L'économie d'énergie estimée sera de l'ordre de 66 à 80 %. 

 

eclairage_public_ispagnac_-_quezac_c_bruno_daversin_pnc.jpg
Quézac, avant rénovation de l'éclairage public © Bruno Daversin PNC

 

nouvel_eclairage_public_ispagnac_-_quezac_c_etienne_jammes.jpg
Quézac, après rénovation de l'éclairage public © Etienne Jammes