Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 08/07/2020
Faune
Lézard ocellé ® Régis Descamps PNC
Lézard ocellé ® Régis Descamps PNC
Les agents du groupe thématique reptiles du Parc national des Cévennes prospectent en ce moment des zones de présence potentielle du Lézard ocellé.

C'est le plus grand lézard de France avec une longueur pouvant atteindre 60 cm chez le mâle, plus grand et plus trapu que la femelle. Sa robe caractéristique le rend facilement reconnaissable : le dos présente des écailles noires et jaunes formant une splendide mosaïque et les flancs sont ornés d’ocelles bleu-turquoise disposés sur deux ou trois rangées.

Le mois de juin est la période idéale pour observer ce lézard très discret, d'origine méridionale : pour le trouver, les agents du Parc national sélectionnent des milieux favorables très secs, chauds et riches en caches comme les murets en pierre sèche, et les parcourent lentement en observant les moindres recoins à l'aide d'une paire de jumelles.

parade_nuptiale_lezard_ ocellé_1.jpg

Parade nuptiale de lézards ocellés © Hervé Picq PNC

Le lézard ocellé est un reptile rare et menacé qui fait l'objet d'un Plan national d'action (PNA) pour sa sauvegarde

 

La répartition mondiale du lézard ocellé englobe seulement quatre pays : le Portugal, l’Espagne, la France et  marginalement l'Italie. C’est un reptile menacé à l’échelle nationale et européenne (inscrit sur les listes rouges mondiale et européenne de l’UICN dans la catégorie NT (quasi menacée). En France, il est classé VU (vulnérable).

Les menaces pesant sur l’espèce sont principalement liées aux modifications des pratiques agricoles : destruction des milieux naturels, pesticides, à la diminution de la ressource en gîtes par la banalisation du paysage, à l’urbanisation : perte d'habitats, agrandissements et multiplications des routes où il est fréquemment écrasé, aux changements climatiques et à l’impact des animaux domestiques : chiens et surtout chats.

Un nouveau Plan national d'action

Le premier Plan national d’action (2012-2016) en faveur du lézard ocellé a créé une dynamique générale autour de l’espèce et de ses habitats, ce qui a permis d’améliorer grandement sa connaissance et sa prise en compte en France. Les difficultés de détection de l’espèce ont été identifiées, des formations à la recherche de l’espèce et au suivi des populations, adaptées aux acteurs de terrain, ont permis de produire de nouvelles données d’observation, l’espèce est mieux prise en compte dans les études d’impact et les services instructeurs disposent d’outils et de connaissances nouvelles pour évaluer les dossiers.

Pour  continuer à soutenir l’espèce sur l’ensemble de son aire de répartition, le ministère de la Transition écologique et solidaire a décidé de renouveler le Plan national d’action, pour une durée de 10 ans (2020-2029) qui est en phase finale de consultation.

Retrouvez de plus amples informations sur le lézard ocellé sur notre site Biodiv' Cévennes: https://biodiversite.cevennes-parcnational.fr/espece/79273