Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 21/09/2021

Une semaine à Avèze pour se familiariser avec l'univers de la forêt

Un nouveau master en sciences du bois vient d'être créé à Montpellier. Dans ce cadre, 18 étudiants et étudiantes issus de tous horizons et leurs enseignants se sont rendus, du 6 au 9 septembre, à Avèze pour découvrir le monde passionnant de la forêt et du bois.

Parmi les nombreux ateliers organisés à cette occasion avec des professionnels du secteur, les étudiants ont eu l'occasion de se rendre près du Lac des Pises, en coeur de Parc national et en forêt domaniale de l'Aigoual pour rencontrer Sandrine Descaves, technicienne forêt au sein du Parc national des Cévennes et Valère Marsaudon chef de l'UT (Unité Territoriale) Aigoual de l'Office National des Forêts.

 

e-trustx0aamyat.jpg

 © Master sciences du bois - Université de Montpellier

 

Les étudiants ont pu cerner les missions des deux acteurs sur un même territoire.

Après ces séquences d'acquisition de connaissances, en petits groupes, ils se sont glissés dans la peau d'un forestier dans un parc national, lors d'un martelage fictif.

Ils devaient ainsi choisir des arbres à couper, dans la limite du taux de prélèvement imposé ici (futaie irrégulière) en précisant la raison de la coupe : arbre arrivé à l'âge d'exploitabilité, pour favoriser de la régénération,  pour donner de la lumière à un sujet de plus grande qualité sylvicole...

Dans le même temps, dans le pool d'arbres restants, ils identifiaient et désignaient les arbres de plus forte valeur écologique en expliquant le choix de cette conservation ad vitam : arbre occupé par un nid de rapace, une espèce précise et rare (Chouette de Tengmalm, lichen Degelia), arbre-habitat offrant gite et couvert à de nombreuses espèces souvent invisibles, ou de très gros diamètre....

Le marteloscope permet d'apprendre à reconnaître les différents enjeux (biodiversité, production de bois, paysage, ressourcement du public) et à résoudre l'équation de leur conciliation sur une même forêt.

En fin de semaine, Yves Maccagno, ancien chargé de mission botanique au sein du Parc national des Cévennes, et grand spécialiste de la flore des Cévennes a donné une conférence publique sur "les arbres remarquables".

 

Un master pour répondre aux défis environnementaux *

 

master-bois-fds-3.png

 

Face au défi majeur de minimiser notre impact sur l’environnement, une transition est nécessaire, notamment dans le choix de nos matériaux. Le bois est une ressource, renouvelable, à faible coût énergétique de production, qui peut être produite localement, stockant du carbone, recyclable et biodégradable. Les usages du bois se multiplient et la filière bois, tournée vers l’innovation, est en fort développement.

C'est dans ce contexte que ce master nouvellement créé au sein de l'Université de Montpellier aborde le bois depuis sa formation dans l’arbre en forêt jusque dans ses multiples usages, des matériaux aux molécules, en intégrant les enjeux économiques, climatiques et environnementaux.  Il forme aux métiers de cadres, ingénieur ·es et  chercheur·euses en sciences du bois, force de propositions pour le développement et l’innovation dans les laboratoires de recherche et les entreprises de la filière forêt-bois.  Il est accessible par la voie de l’apprentissage.

* Source / pour en savoir plus : Master sciences du bois - Université de Montpellier

 

Pour aller plus loin :