Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 15/06/2017

Le Parc national et le Smage des Gardons ont organisé, le 13 juin à Anduze, des démonstrations de matériels de désherbage alternatifs aux pesticides, à destination des élus et des agents des communes du territoire. Une opération qui s’inscrivait dans la démarche « Vers des collectivités zéro pesticide ». Une centaine d'élus et agents communaux étaient au rendez-vous.

Depuis le 1er janvier 2017, l’usage des pesticides par les communes est interdit pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts et voiries (sauf pour les cimetières et les stades clos). Le Smage des Gardons accompagne depuis plus de six ans des communes du bassin versant dans leurs démarches de réduction ou de suppression de l’usage des pesticides dans leurs espaces publics. Plus de 50 communes des Gardons sont aujourd’hui engagées dans ce travail, avec ou sans l’accompagnement du Smage. Vingt d’entre elles n’utilisent plus aucun pesticide de synthèse (données fin 2016), et 12 ont obtenu un label régional ou national ("Zéro phyto", "Terre saine").

En parallèle, les communes adhérentes à la charte du Parc national se sont engagées dans une démarche « zéro pesticide », et ce, pour un grand nombre d’entre elles, depuis 2014. Pour les aider à respecter leur engagement, l’établissement public du Parc national a mis en place plusieurs mesures d’accompagnement, parmi lesquelles des formations délivrées par le CNFPT aux agents et aux cadres, et plus récemment la réalisation de diagnostics des pratiques auprès de 40 communes volontaires du territoire, grâce au soutien financier des agences de l’eau Adour Garonne et Rhône Méditerranée Corse.

C’est dans la continuité de ces actions qu’a été organisée cette démonstration de matériels. Quinze exposants ont présenté un large panel de désherbeurs à moteurs thermiques ou électriques, d’outils de coupe, de hersage, de brosses de désherbage ou de balayage, de broyeurs de végétaux, de matériel de paillage… L’objectif était que les élus puissent choisir le plus adapté à leur commune.