Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 01/02/2017
Faune
Prospection des cavités par les agents du Parc national dans le cadre du comptage national hivernal des chiroptères © Jérôme Molto PNC
Prospection des cavités par les agents du Parc national dans le cadre du comptage national hivernal des chiroptères © Jérôme Molto PNC
Dans le cadre du plan national d’actions (PNA) en faveur des chiroptères, les agents du Parc national ont procédé, du 16 au 22 janvier, au recensement des chauves-souris hibernantes.

Le but du PNA en faveur des chiroptères est la protection et la conservation des 34 espèces de chauves-souris que la France métropolitaine héberge.

Procédé simple et concret, le comptage, qui s’étend sur toute la France, est réalisé simultanément la troisième semaine de janvier. Il a pour but de recenser chaque hiver les chauves-souris hibernantes dans les cavités souterraines : caves, carrières, tunnesl, mines…  Ce programme s'intègre dans les suivis menés au niveau national dans le cadre du PNA.

Dans le Parc national, la mission a été réalisée par des agents du Parc en partenariat avec le Groupe Chiroptères Languedoc-Roussillon (GCLR), l’Association lozérienne pour l'étude et la protection de l'environnement (ALEPE) et de nombreux bénévoles. Quarante-quatre gîtes hivernaux ont été prospectés, essentiellement des grottes, des avens et d’anciennes mines, répartis sur les quatre massifs du territoire.

Chaque gîte abrite entre 2 et 58 chauves-souris. Au total, ce sont  571 individus de 13 espèces différentes qui ont été identifiés. Ce recensement a permis notamment de confirmer la belle diversité des espèces de chauves-souris présentes : rhinolophes, murins, pipistrelles, barbastelles, oreillards...

Cette activité est fondamentale pour suivre l'évolution des populations de ces petits mammifères fascinants et pour mettre en place d’éventuelles mesures de conservation.