Parc national des Cévennes
-A +A
Share

La circulation des véhicules à moteur

Crédit : Nathalie Thomas - PnC
Crédit : Nathalie Thomas - PnC

Le cœur du Parc national des Cévennes est le joyau du territoire : la faune, la flore, les habitats naturels y sont exceptionnels.

Cette nature généreuse et préservée est propice à la tranquillité et au ressourcement. Elle accueille les amoureux de nature qui viennent y pratiquer la randonnée non motorisée sous toutes ses formes (à pied, avec un âne, à vélo, à cheval…) et les activités de pleine nature respectueuses de l'environnement.

De nombreux animaux y trouvent la quiétude dont ils ont besoin, notamment pendant les périodes où ils se reproduisent. L'avifaune est particulièrement riche et plusieurs espèces de rapaces, toutes protégées aux plans national et européen, et très sensibles au dérangement, y nidifient. Le cœur du Parc abrite également une grande diversité de plantes et de milieux naturels, souvent fragiles et menacés, dont l'enjeu de conservation est fort.

Des règles encadrent donc la circulation motorisée. Le « hors-piste » est interdit sur tout le territoire national.
Dans le cœur du Parc national, la circulation des véhicules à moteur est réglementée :

- toutes les pistes et voies ouvertes à la circulation des véhicules motorisés ont été répertoriées ;
- la carte de ces voies et pistes ouvertes à la circulation motorisée sera disponible prochainement disponible sur ce site, rubrique Carthothèque ; en attendant, quatre cartes en format pdf (une pour chaque massif) sont téléchargeables ci-dessous ;
- la carte du plan de circulation de chaque commune est disponible en mairie. Partout ailleurs, la circulation motorisée est interdite ;
- sur le terrain, les pistes et voies fermées à la circulation motorisée sont signalées par des panneaux routiers d’interdiction de circulation, bordés de rouge sur fond blanc.

Cette réglementation ne concerne pas les personnes désignées comme « ayants-droit ».
Par ailleurs, des dérogations ponctuelles peuvent être accordées par la directrice de l'établissement public du Parc national.

Chacun peut contribuer à préserver la beauté, la richesse et la quiétude des lieux en cœur de Parc en respectant quelques règles de bonne conduite, comme marcher uniquement sur les sentiers pour limiter le risque de piétiner des plantes fragiles, refermer les clôtures derrière soi pour éviter que les troupeaux ne s'enfuient, tenir son chien en laisse pour qu'il n'effraie ni la faune sauvage ni les animaux domestiques, ne pas faire de feu, regarder si un panonceau n'indique pas que la cueillette de champignons ou de châtaignes est réservée au propriétaire des lieux, ou encore bien sûr emporter ses déchets !

Renseignez-vous sur la réglementation complète qui s'exerce dans le cœur.

 

Les ayants-droit

Sont désignés comme ayants-droit :

- les propriétaires, les occupants et les riverains pour accéder à leurs terrains ou constructions,

- les exploitants agricoles, forestiers, propriétaires ou titulaires d’un droit d’exploitation des terrains concernés,

- les chasseurs en action de chasse,

- les personnes chargées d'opérations de sécurité et de secours,

- les agents des services de l’État et des collectivités territoriales, ainsi que les élus, dans l'exercice de leurs missions.

Les pistes « à macaron »

Une expérimentation est en cours dans certaines communes qui se sont portées volontaires : elle consiste à autoriser l'accès de certaines pistes aux seuls habitants de la commune.Il s'agit des pistes dites « à macaron ». Les communes concernées par cette expérimentation sont Altier, Alzon, Bréau et Salagosse, Chadenet, Cubierettes, Gatuzières, Génolhac, Molezon, Rousses, Valleraugue, Ventalon-en-Cévennes et

Pour bénéficier du dispositif, les habitants doivent être inscrits sur la liste électorale de la commune et assujettis à la taxe d'habitation.

Les macarons sont propres à un véhicule. Ils sont délivrés en mairie sur présentation de la carte grise du véhicule. Un même résident peut disposer de plusieurs macarons.Le macaron doit être laissé à l'intérieur du véhicule et être parfaitement lisible de l'extérieur pour les contrôles.Sur le terrain, les pistes à macaron sont signalées par un panonceau portant la mention« sauf macaron » fixé sous le panneau d'interdiction de circulation.Ces pistes sont répertoriées sur la carte des voies et pistes ouvertes à la circulation motorisée.