Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Préserver le ciel et l'environnement nocturnes

La qualité du ciel étoilé et la beauté des paysages nocturnes du Parc national sont exceptionnelles, tout comme la richesse de sa biodiversité nocturne : chouettes, hiboux, chauve-souris, papillons de nuit ou encore mammifères... Afin de préserver cette faune et de contribuer au développement d'un tourisme associé à la découverte de la nuit, l'établissement public du Parc a initié auprès des habitants et des élus des actions de sensibilisation à la pollution lumineuse. En 2017, il présente sa candidature au prestigieux label "Réserve internationale de ciel étoilé".

L'impact de la lumière artificielle sur la faune nocturne

Le nombre d’espèces nocturnes est estimé à 30 % de l'ensemble des vertébrés et à 60 % des invertébrés. Ces nombreuses espèces liées à la nuit peuvent subir des dommages importants dus aux sources de lumière artificielle : modifications comportementales des individus et des populations ; changement des interactions entre individus (processus de compétition et prédation) ;
modification de l'équilibre des écosystèmes…

Dans la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, la législation française reconnait la nuit comme un élément à protéger. Elle prend en compte les paysages nocturnes et les espèces qui les habitent et les utilisent. Cette loi vient renforcer certains objectifs du Grenelle de l’environnement qui visent à rétablir les écosystèmes nocturnes (corridors écologiques…) au travers de la trame nocturne, qui n’est autre que la déclinaison spécifique à la nuit de la trame verte et bleue.

L'effet de la lumière artificielle sur le ciel étoilé

Etoiles, constellations et voie lactée peuvent encore être admirées aisément dans le Parc national des Cévennes, pour le plus grand bonheur des astronomes amateurs et professionnels. Mais aujourd'hui, c'est chose impossible pour plus du tiers de la population mondiale, du fait d'un éclairage artificiel excessif. Pour sa part, le parc d'éclairage public français représente 11 millions de points lumineux - auquel s'ajoute le parc privé.

Vers une réduction des consommations, de la pollution et des coûts

Depuis 2013, l'établissement public du Parc mène une réflexion sur l’éclairage public avec un groupe de travail composé d’acteurs locaux et d’élus. Par ailleurs, la charte du Parc national comprend une orientation en faveur d'une politique locale durable de l'énergie et prévoit l'amélioration des consommations ; les communes adhérente ont pris l'engagement de rénover leur parc d'éclairage.

Une dynamique et une prise de conscience collectives se sont mises en place sur le territoire pour une protection du ciel et de l'environnement nocturnes. Pour l’établissement public, cela se traduit par tout un volet d’actions de sensibilisation du territoire aux enjeux de préservation de la nuit - dans le cadre de la manifestation nationale "Le Jour de la Nuit" notamment.

Cela se concrétise également par l’accompagnement au diagnostic et à la modernisation des parcs d’éclairage public des communes adhérentes à la charte. En 2016, l'établissement public a mobilisé des fonds structurels européens (FEDER) désormais gérés par la région Occitanie : le premier appel à manifestation d'intérêt a permis de retenir 9 projets communaux de modernisation de l'éclairage pour un montant de 488 000 € financés à 60 % et des éconoimies d'énergie conséquentes à la clé : 93 % !

Vers une Réserve internationale de ciel étoilé des Cévennes

En 2016, l’établissement public a annoncé son projet de candidater au label Réserve internationale de ciel étoilé (Rice), attribué par lInternational Dark Sky Association (IDA). Seuls onze territoires au monde bénéficient de cette prestigieuse reconnaissance et une seule en France, le Pic du Midi. Cette candidature doit être déposée au printemps 2017. Elle motive encore davantage le territoire dans sa lutte contre la pollution lumineuse.

Une source d'attractivité touristique

La beauté du ciel étoilé et des paysages nocturnes participent de l'attractivité touristique du territoire. Les professionnels du tourisme ont été invités à participer à la première campagne de mesure de la noirceur du ciel organisée en 2016 par l'établissement public en vue de sa candidature au label Rice. lls sont encouragés à développer des produits en lien avec la nuit. Ainsi, le séjour "Astronomie en Cévennes" est commercialisé depuis quelques mois par l'agence Azimut Voyage, partenaire du Parc national. Ce séjour vient de se voir attribuer la marque Esprit parc national.