Parc national des Cévennes
-A +A
Share

La réintroduction du gypaète barbu dans les Grands Causses

Lâcher de jeunes gypaètes barbus dans les Grands Causses © Arnaud Bouissou - TERRA MTES
Lâcher de jeunes gypaètes barbus dans les Grands Causses © Arnaud Bouissou -TERRA MTES
Le programme de réintroduction du gypaète barbu dans les Grands Causses a commencé en 2012 dans le cadre d'un partenariat entre la LPO Grands Causses, le Parc national des Cévennes et le Parc naturel régional des Grands Causses. Il s'inscrit dans le Plan national d’actions 2010-2020 en faveur du gypaète barbu. Depuis 2015, il est intégré dans l'ambitieux programme européenne LIFE Gypconnect.

Le programme LIFE Gypconnect a pour principaux objectifs de :

  • renforcer la population de gypaètes barbus par la création de nouveaux noyaux de population dans la Drôme et le Massif Central ;
  • favoriser des mouvements d’oiseaux depuis ces noyaux de population entre les Alpes et les Pyrénées et plus largement rétablir l’existence d’une continuité entre les populations de l’espèce d’Europe Centrale et Méridionale (afin de restaurer une véritable métapopulation européenne de l’espèce).

Plusieurs sites d'actions sont concernés par ce programme : les Baronnies, le Vercors, l'Aude et les Grands Causses. Dans les Grands Causses, les lâchers des oiseaux ont lieu alternativement dans le Parc national des Cévennes, en Lozère, sur la commune de Meyrueis, et dans le Parc naturel régional des Grands Causses, en Aveyrin, sur la commune de Nant.

Historique des lâchers et population dans les Grands Causses

13 juin 2012 à Meyrueis

- Basalte (mâle): dernière observation en mars 2015 dans les gorges de la Jonte.

- Cardabelle (femelle) : dernière observation en mai 2016 dans les Pyrénées.

06 juin 2013 à Nant

- Dourbie (mâle) : retrouvé mort dans les gorges de la Jonte en juillet 2013 à la suite d'une collision avec une ligne électrique.

- Layrou (mâle): toujours présent.

20 mai 2014 à Meyrueis

- Adonis (mâle) : présent dans les Préalpes.

- Jacinthe (femelle) : plus d’observations depuis septembre 2014.

18 mai 2015 à Nant

- Cazals (femelle ): après plusieurs sauvetages, elle a rejoint un réseau international d’élevage en captivité.

- Larzac (mâle) : retrouvé mort en Allemagneà la suite d'une collision avec une ligne électrique.

24 mai 2016 à Meyrueis

- Cayla (femelle) : plus d’observations depuis le 28 août 2016.

- Aigoual (femelle) : morte des suites d'une morsure de vipère en juin 2016 sur le site de lâcher.

2 mai 2017 à Nant

- Durzon (mâle) : toujours présent.

- Viaduc (mâle : toujours présent.

- Calendreto (mâle) : toujours présent.

- Arcana (femelle) : toujours présente.

Pour suivre l'actualité des gypaètes barbus des Grands Causses, rendez-vous sur le site de la LPO Grands Causses dédié au programme de réintroduction

 

L'envol des jeunes gypaètes barbus © Télédraille

La reintroduction de deux gypaètes barbus dans les grands causses © Supagro Florac