Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 15/10/2018
Atlas de la Biodiversité Communale
Inventaire participatif dans le cadre de l'atlas de la biodiversité communale © Valérie Quillard PNC
Inventaire participatif dans le cadre de l'atlas de la biodiversité communale © Valérie Quillard PNC
Lancé il y a dix ans, le concours Capitale Française de la Biodiversité organisé par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), l’Agence régionale de la biodiversité en île-de-France et Plante & Cité valorise les actions des collectivités territoriales en faveur de la biodiversité. Cette 8ème édition avait pour thème « Conception et gestion écologique des espaces de nature ». Saint-Privat-de-Vallongue décroche le titre de meilleur village pour la biodiversité.
 
concours-afb.jpg
 

Sur 127 candidatures reçues par le comité scientifique et national du concours, une seule collectivité d’Occitanie, située dans le Parc national des Cévennes, Saint-Privat-de-Vallongue, figurait parmi les trois finalistes dans la catégorie Villages.

En juillet dernier, les experts de l’Agence régionale de la biodiversité en île-de-France, du Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CERAM) et de l’AFB de Mende ont recueilli des documents, des témoignages et des photos illustrant les pratiques mises en place par la commune ou ses projets en faveur de la biodiversité : restauration bio, pratiques alternatives aux pesticides, réduction de la pollution lumineuse, soutien à l’agriculture biologique…

La commune s'est distinguée par l'orientation de sa politique globale en faveur de la biodiversité  et de sa gestion écologique. Ainsi ont été notamment salués les actions menées en faveur de la transition rapide vers le zéro pesticide, l'animation de l'atlas de la biodiversité communale qui associe habitants, école et partenaires et le travail engagé pour la dépollution lumineuse du village de vacances, en lien avec la réserve de ciel étoilé des Cévennes, une action qui bénéficie à la nature et renforce l'attractivité touristique.

Une cérémonie de remise des prix sera organisée en fin d’année pour remettre les différents trophées.

 

logoscapitalefrancaisebiodiv2018_meilleurvillage_-_noir.png

 

Le palmarès du concours Capitale Française de la Biodiversité 2018

  • Besançon est la nouvelle Capitale française de la Biodiversité;
  • Saint-Privat-de-Vallongue, « Meilleur village pour la biodiversité»;
  • Morne-à-l’Eau (17 407 habitants, Guadeloupe), « Meilleure petite ville pour la biodiversité»;
  • Grande-Synthe (23 634 habitants, Nord), « Meilleure ville moyenne pour la biodiversité»;
  • La Métropole Rouen Normandie (489 428 habitants, Seine-Maritime), « Meilleure intercommunalité pour la biodiversité»;
  • Saint-Rémy (en Comté) (600 habitants, Bourgogne-Franche-Comté) s’est vue attribuer un prix « Coup de cœur»;
  • Bonnelles (1 979 habitants, Yvelines) est distinguée par le « Prix régional Île-de-France».