Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Les prises de vues avec ou sans survol

Tournage du film La vie sauvage de Cédric Kahn au Bramadou © Catherine Vambairgue Lecorvaisier
Tournage du film La vie sauvage de Cédric Kahn au Bramadou © Catherine Vambairgue Lecorvaisier
Vous avez un projet de tournage en coeur du Parc national ? Trouvez ici tout ce que vous devez savoir et téléchargez le dossier de demande d'autorisation préalable.

Du fait de la qualité de ses paysages, de la richesse de ses patrimoines naturels et culturels et de la tranquillité des lieux, le territoire du Parc national des Cévennes est très prisé pour les prises d’image et de son. De la simple photo souvenir au tournage d’une fiction par des professionnels, en passant par la retransmission d’évènements, nombreuses sont les intentions de tournage dans le Parc national des Cévennes. 

Dans de nombreuses situations, les prises de vue et de son peuvent se dérouler librement dans le coeur du Parc national. Mais dans certains cas, il faut demander une autorisation préalable, qui pourra être accordée ou non. Par ailleurs, le survol du coeur par un aéronef motorisé (hélicoptère, drone...) à moins de 1 000 m de sol est interdit. Des dérogations sont exceptionnellement accordées par la directrice de l'établissement public.

Ce qui est autorisé sans démarche préalable

Dans la plupart des situations, les prises de vue et de son peuvent se dérouler librement dans le cœur du Parc national, espace protégé par une règlementation. C’est le cas pour toutes les prises d’image et de son réalisées hors cadre professionnel ou commercial, ainsi que pour celles réalisées avec un matériel portatif individuel, même dans un cadre professionnel ou à but commercial.

Aucune démarche n’est alors nécessaire, mais il convient néanmoins de veiller au respect des règles qui s'appliquent en cœur de Parc et de rester attentif à la tranquillité des lieux et de la faune sauvage.

Ce qui nécessite une demande d'autorisation préalable

Pour d’autres situations qui se déroulent en coeur de Parc national, une autorisation de la directrice de l’établissement public du Parc doit être délivrée avant de réaliser le reportage. Il s’agit d’autoriser ces activités en tenant compte des impacts potentiels sur les patrimoines du fait de perturbations générées par la fréquentation humaine, le bruit ou les éclairages, les installations liées au tournage. Les productions audiovisuelles issues de ces tournages réalisés en cœur de Parc seront respectueuses de la notoriété et des valeurs du territoire.

Les prises de vue et de son qui doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la directrice du Parc national des Cévennes sont celles qui se déroulent dans les conditions cumulatives suivantes :

  • cadre professionnel ou commercial ;
  • intervention d'appareillages ou de moyens susceptibles de générer des perturbations (grue, sonorisation, groupe électrogène, décors, équipes, véhicules pour accéder avec du matériel…).

Par ailleurs, le survol du cœur du Parc par des aéronefs motorisés (hélicoptères, drones…) à une hauteur inférieure à 1 000 m du sol est interdit.
Quelques dérogations exceptionnelles peuvent être autorisées suivant les périodes et les secteurs survolés, mais uniquement pour des tournages qui auront des retombées significatives en matière de promotion du territoire du Parc national et/ou de valorisation des actions de l'établissement public du Parc. Dans tous les autres cas, le survol à une hauteur de moins de 1 000m du sol est interdit.

Enfin, tout tournage autorisé doit obligatoirement indiquer dans son générique que des images ont été tournées dans le cœur du Parc national des Cévennes, avec l’autorisation de l’établissement public du Parc national.

A télécharger :

Rappel de la règlementation en coeur du Parc national

  • Pas de camping
  • Pas de bruits intempestifs avec le matériel de sonorisation.
  • Pas de feux.
  • Pas de dépôts d'ordures ou de détritus.
  • Pas de chiens en liberté.
  • Pas d’utilisation de produits détergents ou chimiques.
  • Pas de survol aérien à moins de 1 000 m du sol.
  • Pas d’inscription publicitaire sur le territoire.
  • Pas de tournage nocturne.

La circulation des véhicules à moteur étant réglementée dans le cœur du Parc national, il est interdit de quitter les voies ouvertes à la circulation du public.