Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Cyclisme, équitation, canyoning, survol

Le territoire du Parc, riche en patrimoine naturel et paysager, s’offre à vous au travers de sites aménagés, de chemins balisés. Les activités de pleine nature qui s’y pratiquent se déroulent sur des propriétés privées, dont les propriétaires ont bien voulu donner l’autorisation de passage aux visiteurs mais aussi aux gestionnaires (collectivités, Fédérations…). En cœur de Parc, certaines de ces activités sont réglementées. De plus, toute installation et amènagement pour la pratique d'activités de pleine nature (balisage, slackline, broche, spit, etc...) est soumis à autorisation. Nous vous rappelons également que l'ensemble des sites se trouvent sur des propriétés privés.

REGLES DE BASE (chien, cueillette, bivouac, camping, feu, circulation motorisé, ...)

 

 

Le Parc national des Cévennes est un territoire d'accès libre et ouvert à tous. Outre la réglementation spécifique à certaines activités, une réglementation de base s'appliquent à tous dans le coeur du Parc. Voici ci-contre d'autres pictogrammes de réglementation et d'interdiction que vous pouvez retrouver sur le panneaux de signalisation du Parc. Nous vous invitons à consulter la page Réglementation de base pour tous pour en savoir plus sur ces règles de bonne conduite.

 

CIRCULATION A VELO ET A CHEVAL

VTT, Alain LEGRAVE PnC ©
cavaliers, Alain LEGRAVE, PnC ©
Cavalière sur le chemin de l'hopital du mont Lozère, Olivier PROHIN, PnC ©
vélo.jpg
) é

Pour favoriser la découverte douce du Parc national, la pratique du vélo, du VTT et de l'équitation est autorisée sur les routes, les voies, les chemins et les sentiers, sauf en hors piste et sur les itinéraires ou tronçons indiqués par des pictogrammes d’interdiction barrés de rouge.

cheval_non_bare.jpg

 

(Cf. Délibération du Conseil d'Administration du 5 novembre 2013 et délibération n° 2015.0522 du 03/11/2015)

Arrêté n° 2017.0301 du 10 juillet 2017 interdisant la circulation des cycles non motorisés en coeur du Parc national des Cévennes, secteur rive gauche des Gorges du Tarn, commune de Saint-Pierre-des-Tripiers).

Carte annexe arrêté n°2017.0301 du 10 juillet 2017 - Pratique du vélo interdite

N’oubliez pas de refermer les portillons. Vous empruntez des chemins qui sont aussi utilisés par des randonneurs, adaptez votre vitesse à la visibilité ; réduisez votre vitesse lors de la traversée d’un hameau ou village

CANYON

Canyoning, gorges du tapoul, Yannick MANCHE, PnC ©
Canyoning, gorges du tapoul, Yannick MANCHE, PnC ©
Canyoning, gorges du tapoul, Yannick MANCHE, PnC ©
pnc_canyon.jpg

L’activité canyon et l’aquarandonnée sont des pratiques, qui, avec le piétinement, la surfréquentation…, peuvent avoir des incidences au niveau de la tranquillité piscicole et avoir des impacts sur des espèces comme l’écrevisse à pieds blancs. Des conflits d’usages avec les pêcheurs mais aussi avec les propriétaires riverains peuvent également en découler. Aujourd’hui très peu de sites de pratique sont conventionnés avec les propriétaires.

 

Actuellement, deux sites en cœur de Parc sont réglementés :

Site de l’Hort de dieu :

La pratique du canyoning ou autre activité sur Le site de l’Hort de Dieu est interdit toute l’année par décision du directeur de l’établissement public du Parc national des Cévennes.

Arrêté n°20160175 du 3 mai 2016 réglementant les activités sportives et de pleine nature dans le ruisseau du vallon de l’Hort de Dieu pour la préservation de l’écrevisse à pieds blanc et délibération n°20160105 réglementant l’accès, la circulation et le stationnement des personnes dans le vallon de l’Hort de Dieu pour la préservation de l’Aigle royal.

Interdiction de pénétrer, de marcher et de sauter dans l’eau, de descendre en rappel des personnes du 1er janvier au 31 décembre dans le lit mouillé du Valat de l’Hort de Dieu pour la préservation de l’écrevisse à pieds blancs. Interdiction d’accéder, de circuler ou de stationner dans le vallon de l’Hort de Dieu du 15 janvier au 31 août pour la préservation de l’Aigle royal.

Site du Tapoul :

CONSIDERANT le développement de la pratique sportive dite de descente de canyon dans les gorges du Tapoul situées sur le territoire de la commune de ROUSSES, du niveau de technicité élevé requis pour effectuer ce parcours dans de bonnes conditions de sécurité, des incidences de la pratique du canyoning sur la pratique de la pêche et que le site se trouve en cœur du Parc national des Cévennes, la commune de Rousses a pris un arrêté municipal réglementant de façon permanente la pratique sportive dite de descente du canyon dans les gorges du Tapoul.

Arrêté du 7 août 2001 portant réglémentation à titre permanent de la pratique sportive dite de descente de canyon

La descente en canyoning des gorges du Tapoul est interdite de façon permanente, en dehors de la zone déterminée par panneaux. Dans la zone autorisée, la descente reste interdite du 1er octobre au 30 avril. Durant la période autorisée, du 1er mai au 30 septembre, la descente est interdite avant 10 heures et après 17 heures, ainsi que les lundis et vendredis, durant toute la journée.

SURVOL

Parapente, Alain LAGRAVE, PnC ©
Planeurs, Alain LAGRAVE, PnC ©
Parapente, Alain Lagrave, PnC ©
parapente.jpg

Par décret n°2009-1677 du 29 décembre 2009 du Parc national des Cévennes, le directeur de l’établissement peut réglementer le survol des aéronefs non motorisés.

Une convention a été signée le 22 mars 2017 avec la Fédération Française de Vol libre.

pnc_survolinterdit.jpg

Le survol à une hauteur inférieur à 1 000 mètres du sol du cœur du Parc national des Cévennes par des aéronefs motorisés est interdit.

Des autorisations dérogatoires et individuelles par le directeur de l’établissement du Parc national des Cévennes sont possibles pour :

- Des travaux d’utilité publique ou scientifique;

- les missions d’entraînements des services de secours et de sécurité civile;

- la promotion du cœur du Parc national, notamment par la transmission télévisé d’épreuves sportives non motorisées;

(Article 15-1 du décret n°2009-1677 du 29 décembre 2009 et Modalité 24 de la charte relative au survol par des aéronefs motorisés de la charte approuvée par décret n°2013-995 du 8 novembre 2013)