Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Arbres remarquables

L’arbre est omniprésent dans l’espace cévenol, parfois indésirable, dans les pâturages ou les cultures, parfois au contraire cultivé avec soin, comme le châtaignier, le mûrier ou même l’olivier dans les zones les plus chaudes du territoire.

Depuis la fin du 19e siècle, l’arbre est aussi beaucoup planté pour son bois : le pin maritime, pour alimenter l’étayage des mines de charbon, le sapin, l’épicéa et le hêtre sur l’Aigoua, pour limiter l’érosion,  le douglas et le pin laricio dans une grande partie des Cévennes ainsi que le pin noir sur le plateau et les gorges des Causses.

L’arbre est parfois hissé au rang d’arbre remarquable quand il se distingue par ses dimensions spectaculaires ou son âge respectable, son esthétisme, sa rareté ou celle des espèces qu’il abrite mais aussi pour les multiples légendes qui lui sont associées. L’arbre constitue alors un patrimoine naturel et culturel qui mérite d’être conservé en tant qu’individu.