Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Les animaux d'élevage

Territoire rural, marqué par une activité importante d’élevage et une tradition agropastorale multimillénaire, le Parc national accueille une variété de races locales ovines, caprines, bovines et équines. Ces races font partie intégrante du patrimoine.

Un intérêt économique

Ces races constituent des outils de production compétitifs garantissant un revenu aux éleveurs, s’adaptant aux exigences de qualité et d’efficacité des filières, tout en respectant les exigences d’adaptation au milieu. De plus, ils bénéficient d’une bonne image auprès des consommateurs, ce qui est un atout commercial indéniable dans le cadre des démarches de qualité. 

Des outils d’aménagement du territoire

Le maintien de ces races locales a permis de pérenniser des systèmes d’élevage situés dans des zones à fort handicap naturel (causses, bassins versants, vallées, plateaux, piémonts,…), dans lesquels le fonctionnement des troupeaux reste basé sur l’exploitation des ressources fourragères et pastorales locales, sur l'autonomie fourragère et la mise en valeur d'espaces souvent fragiles.