Parc national des Cévennes
-A +A
Share

Gestion du Bien Unesco

Le territoire des Causses et des Cévennes, qui s’étend sur 3 023 km2 et quatre départements (Aveyron, Gard, Hérault et Lozère) de la région Occitanie,  a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en juin 2011.

Inscrit en tant que paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen, le Bien concerne trois grandes zones biogéographiques, les causses et les gorges calcaires, les Cévennes schisteuses et les massifs granitiques de l'Aigoual et du Lozère.

Depuis des millénaires, l’activité agropastorale sédentaire et transhumante permet aux hommes de vivre sur ce territoire et de maintenir des espaces ouverts, utilisés pour le pâturage des troupeaux et les cultures, et riches d'une biodiversité spécifique.

A la suite de l’inscription du Bien, l’Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes a été créée pour coordonner les actions de gestion et de valorisation touristique initiées par l’ensemble des acteurs concernés. Un plan de gestion et un plan d’actions ont été élaborés collectivement : ils fixent les grandes orientations et les actions précises à mener pour préserver le Bien.

Sur le territoire du Parc national des Cévennes, c'est la charte qui constitue pour quinze ans le cadre d’action pour la gestion du Bien : conservation des grands ensembles ouverts agro-pastoraux à travers le soutien au pastoralisme sédentaire et transhumant ; amélioration de la connaissance et de la conservation des attributs du Bien culturel ; partage du Bien à travers la médiation, l’éducation et la mise en découverte touristique.

Concrètement, tous les ans, une convention est signée entre l’Entente interdépartementale et le Parc national, pour convenir des actions de gestion et de mise en valeur à mener : construction de cabanes pastorales, programme LIFE Mil’Ouv, actions sur les paysages, projet Laubamac,soutiuen à la filière laine… ).