Parc national des Cévennes
-A +A
Share

La sauvegarde des mégalithes

Les mégalithes ont fait l’objet d’un programme continu d’inventaire, de restauration et de relevage, mené par la Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc Roussillon et le Parc national jusqu’en 2010. Ce partenariat est réactivé depuis 2014.

Le récolement des mégalithes des Bondons

En 2014, le Service régional de l’archéologie met en œuvre un récolement sur l’ensemble des mégalithes dans le secteur des Bondons, sur le mont Lozère. L’établissement  public du Parc souhaite poursuivre l’étude et la préservation d’autres gisements de mégalithes sur son territoire.

Un bilan sanitaire en cours

Dès 2015, une action ciblée sur une quarantaine de monuments est amorcée. Elle concerne les monuments les plus sensibles, exposés à une valorisation actuellement ou prochainement. Ces mégalithes font l’objet d’un bilan sanitaire sous la conduite du Service régional d’archéologie. Le diagnostic sera réalisé en 2016 et débouchera sur un plan d’action conservatoire.

Veille et connaissance par les agents du Parc

Parallèlement, l’établissement public renforce depuis 2015 son action de veille et de connaissance sur les mégalithes. Par leur présence sur le territoire, les agents viennent  en appui du Service régional de l’archéologie dans l’identification de nouveaux sites et la préservation des monuments exposés aux risques d’altération voire de destruction.

A la découverte des mégalithes du Parc national des Cévennes