Parc national des Cévennes
-A +A
Share

L'agriculture biologique

Les partenaires de la charte du Parc national se sont engagés à privilégier l'agriculture biologique sur le territoire, en accompagnant techniquement et financièrement les agriculteurs vers la certification et en soutenant le développement de la demande des consommateurs.

En 2014, une étude préliminaire visant à analyser les freins et identifier les leviers au développement de la "bio" sur le territoire du Parc national a permis à l'établissement public du Parc et à ses partenaires - chambres d'agriculture, Lozère bio, Civam bio du Gard... -  de mettre en oeuvre un plan d'actions pluriannuel autour de trois axes principaux : la formation et l’expérimentation en production ; le développement et la structuration de filières bio ; la demande et la consommation de produits bio locaux.

Cela s'est traduit, notamment, par :

- un travail de structuration des filières "châtaigne " et "fourrage" ;
- un accompagnement des changements de pratiques agricoles (journées "portes ouvertes" chez des producteurs bio, lancement d'expérimentations dans la culture des oignons doux et la  viticulture,
- des journées de sensibilisation du grand public (Les ateliers de la bio),
- des incitations financières,
- une mobilisation des élus (voyage d'études dans la BioVallée de la Drôme)...

De nouveaux projets partenariaux, visant à intensifier la dynamique du territoire, sont d'ores et déjà prévus pour 2018 : journées de démonstration de pratiques, de matériels et de techniques, à l'attention des éleveurs, maraîchers, viticulteurs ; manifestation grand public au printemps ; échanges avec les élus...

 

Les ateliers de la bio (2015). Crédit : Catherine Dubois - PNC
Les ateliers de la bio (2015) : atelier permaculture animé par Pierre Buchberger. Crédit : Catherine Dubois - PNC