Parc national des Cévennes
-A +A
Share

L'agriculture

La charte du Parc national affirme la volonté du territoire de favoriser une agriculture qui soit à la fois dynamique, productive, respectueuse de l’environnement et gestionnaire des paysages et de la biodiversité. 

Le soutien à l’agro pastoralisme est la priorité pour l’établissement public du Parc et ses partenaires. Dans ce parc national, l’agropastoralisme est aussi ancien que la présence de l’homme. Il a permis à des générations d’éleveurs d’assurer l’alimentation de leur troupeau tout en façonnant et entretenant aujourd’hui encore les paysages agropastoraux remarquables qui ont été inscrits sur la liste du patrimoine de l’humanité et la biodiversité spécifique de ces milieux ouverts.

Les agriculteurs sont encouragés à adopter des pratiques agricoles vertueuses du point de vue environnemental notamment par les Mesures Agri-Environnementales et Climatiques, dispositif de subventions Europe/Etat auquel l’établissement public contribue en tant qu’opérateur sur le territoire du Parc national.

L’agro-écologie et l’agriculture biologique sont favorisées. L’approche globale de l’agro-écologie permet d’améliorer la qualité environnementale des pratiques agricoles et de reconnaître l’importance de l’agriculteur qui les met en œuvre. L’ensemble des principes de l’agriculture biologique en fait partie. L’agro-écologie invite également à utiliser des variétés adaptées localement, à raisonner l’emploi de l’eau, à limiter l’érosion des sols et les pollutions d’origine agricole, tout en valorisant les savoir-faire locaux.

L’établissement public aide les agriculteurs à valoriser leurs produits avec la marque Esprit parc national en cours de déploiement dans le Parc national.

Pour contribuer à faire du Parc national un territoire accueillant pour l’abeille domestique, qui joue un rôle essentiel de pollinisation, l’établissement public met en œuvre, avec la profession apicole, un appui technique auprès des apiculteurs professionnels et amateurs du territoire (cofinancement d’une thèse de doctorat sur l’abeille noire, journée apicole annuelle, contrats patrimoine pour la restauration de ruchers-troncs, installation d’un rucher-école…).