Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Poste basé à  
Florac-Trois-Rivières
Poste à plein temps de catégorie A ou A+. Ouvert aux fonctionnaires et aux contractuels, avec priorité aux agents titulaires de catégorie A de la fonction publique de l’Etat ou de la fonction publique territoriale par voie de détachement ou de mutation.

Placé.e sous l’autorité hiérarchique de la directrice du Parc national des Cévennes, le.la secrétaire général.e est basé.e à Florac-Trois-Rivières (48) au siège du Parc national.
Il.elle a en charge :

  •  la définition et le suivi de la gestion comptable et financière, et notamment le suivi du fonds de roulement et de la trésorerie,
  •  la définition et le suivi du budget de l’établissement public,
  •  la mise en place du contrôle interne budgétaire et comptable,
  •  la définition et le pilotage de la politique en matière de gestion du personnel,
  •  la définition et le pilotage de la politique d’achats et d’éco responsabilité de l’établissement,
  •  la gestion du patrimoine mobilier et immobilier,
  •  la supervision du secrétariat des instances délibératives, consultatives et représentatives du personnel,
  •  l’encadrement hiérarchique de l’équipe de 11 personnes (1 A, 8 B, 2 C) en veillant à la montée en compétences des agents, la coordination globale du service et le suivi des objectifs individuels,
  •  l’intérim de la directrice et du directeur adjoint en l’absence de ceux-ci et la représentation institutionnelle de l’établissement lors de réunions,
  •  la permanence téléphonique un week-end sur trois dans le cas d’une situation d’urgence,
  •  la bonne coordination des actions menées par le secrétariat général et la bonne circulation des informations tant au sein du service qu’avec les autres chefs de service et délégués territoriaux,
  •  la mise en place de procédures et la professionnalisation des agents sur ces procédures, tout en restant à la recherche de réponses adaptées aux besoins des services en tant que de besoin,
  • l’appui à la direction pour répondre à des instances de contrôles : questions parlementaires, contrôlede la Cour des comptes, audit du CGDD, contrôle Urssaf...

Et de façon plus détaillée pour le budget et la RH :

Le budget

En liaison avec la direction et avec les services de l'établissement public, préparation, élaboration et conservation de l’ensemble des documents concernant :

  •  l’organisation des dialogues de gestion en interne,
  •  le budget initial (octobre-novembre/année n-1) pour présentation au conseil d’administration et approbation par les autorités de tutelle,
  •  les budgets rectificatifs (juin si nécessaire et novembre/année n),
  •  le compte financier (mars/année n+1),
  • les propositions budgétaires en vue de leur présentation au contrôle budgétaire régional (lors de chaque BI/BR/CF et du compte-rendu de gestion septembre/année n) et au ministère (lors du rendez- vous de gestion août-septembre/année n-1),
  •  la programmation budgétaire pluriannuelle,

et aussi :

  •  le suivi des recettes et des dépenses de l’établissement (mode GBCP), ainsi que des indicateurs de gestion (trésorerie, soutenabilité budgétaire...),
  •  l’inventaire de l’actif et le suivi des immobilisations,
  •  le pilotage des procédures d’engagements, de services faits et des titres de recette,
  •  la gestion et la coordination des régies de recette et d’avance,
  • la prévention des risques comptables et financiers et le suivi de la mise en œuvre du contrôle interne budgétaire et comptable,
  •  l’accompagnement et le contrôle des procédures d’achat public, ainsi que des conventions,
  •  le classement et la conservation de l’ensemble des engagements comptables, juridiques, mandatements et justificatifs de paiement ainsi que des documents afférents aux recettes.

Le personnel

  •  la supervision de la gestion administrative du personnel (recrutements, carrières, avancements, évaluations, mutations) en partenariat avec les autorités de tutelle et les représentants du personnel mais aussi gestion des retraites, accidents du travail, maladies, congés, CET, ARTT...
  •  le suivi de la paye en lien avec l’Office Français de la Biiodiversité et la transmission des éléments nécessaires,
  •  la gestion courante et prévisionnelle des emplois ETP et ETPT, élaboration du document prévisionnel de gestion des emplois (septembre année n, BI, BR et CF),
  •  l’élaboration avec les chefs de service du plan de formation et gestion et suivi de sa mise en œuvre,
  •  le pilotage de la démarche santé et sécurité au travail,
  •  la supervision de la réalisation du rapport social unique et du document unique de prévention des risques professionnels,
  •  un appui à la direction dans le dialogue social.

Le.la secrétaire général.e pilote les activités de :

  • la régie technique : suivi technique des véhicules, entretien des bâtiments et abords du siège, transport de personnes et de matériel, missions d’appui sur les massifs,
  •  l’informatique : gestion du matériel et des infrastructures informatiques, gestion de la téléphonie, optimisation des serveurs,
  •  la maintenance et l’achat du matériel nécessaire au fonctionnement de l’établissement.

Pour mener à bien ses missions, il.elle :

  •  fait partie du comité de direction du parc. A ce titre, il contribue à l’élaboration des politiques menées par le parc, il a une bonne connaissance de l’ensemble des interventions de l’établissement public et apporte à la direction, aux délégués territoriaux et aux autres chefs de service une expertise dans ses domaines,
  •  veille à assurer un contact régulier avec les représentants des instances de l’établissement public sur les sujets qui le.la concernent,
  • participe aux instances du parc mais aussi à certains groupes de travail inter-parcs ou de l’OFB car sur ses domaines de compétences, un nombre important de missions est mutualisé en inter-parcs et avec l’OFB,
  •  assure la relation avec l’agent comptable, le contrôleur budgétaire régional (notamment pour les actes soumis à son visa ou avis préalable) et avec le ministère de tutelle.

Pour toutes ces activités, il.elle peut être amené.e à encadrer des stagiaires ou des contractuels à durée déterminée.
Des déplacements sont à prévoir sur les massifs mais aussi ponctuellement à l’échelle régionale ou nationale.

 

Publié le 
21/07/2022
Date limite de candidature 
05/09/2022
A pourvoir à compter du 
01/10/2022