Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Du 20/02/2019 au 12/03/2019
5 commentaires

À la demande de l’association TAKH, l’établissement public du Parc national projette de proposer à son conseil d’administration une délibération interdisant la circulation des personnes sur la voie communale qui traverse l’enclos des chevaux de Przewalski dans le cœur du Parc national des Cévennes sur la commune de Hures-La-Parade.

En application des règles de participation du public sur les mesures et projets relatifs à l’environnement, et en particulier en application de l’ordonnance n°2019-1060 du 3 août 2016, le projet de délibération du conseil d’administration doit faire l’objet d’une consultation du public sur internet.

La consultation s'est déroulée du 20 février 2019 au 12 mars 2019 et est terminée à ce jour.

Il y a eu 4 commentaires qui ne justifient pas de modifications de la rédaction de la délibération proposée.

 

Charte des débats

Les débats et forums de propositions du site www.cevennes-parcnational.fr sont ouverts à tous.
Le contenu du site comme les commentaires peuvent être lus par tous. Cependant, pour contribuer aux débats, formuler vos propositions et vous prononcer, nous vous demandons de vous identifier, avec notre nom ou pseudo, et votre adresse électronique valide. Seul votre nom ou pseudo seront visibles si votre contribution est publiée, dans le cadre des forums ouverts.
Les échanges sur le site font l’objet d’une modération a priori. Cette modération s’applique à tous les propos susceptibles d’enfreindre la loi ; elle a aussi pour but de préserver la courtoisie dans les échanges : si les critiques et l’expression de désaccords éventuels ont toute leur place dans les débats, on évitera l’invective ou les prises à partie d´autres participants.
Les débats sont modérés par le www.cevennes-parcnational.fr.
Le rôle des modérateurs est de veiller à la qualité des débats en écartant les contributions qui, par leur caractère indigne, attentatoire aux personnes ou hors sujet, nuisent à la qualité des débats. Les modérateurs excluent également tout propos contraire aux lois en vigueur.


La modération s’applique, de façon non exhaustive :

  1. Aux attaques ou insinuations fondées sur les origines, le sexe ou l’orientation sexuelle des personnes, sur leurs croyances ou absence de croyance.
  2. Aux insultes, affirmations graves non prouvées ou notoirement inexactes concernant les personnes ou les organisations.
  3. Aux messages obscènes, pornographiques ou relevant du harcèlement.
  4. Aux messages enfreignant manifestement le droit d’auteur, le droit applicable aux bases de données, le droit à l’image et le respect de la vie privée, ou qui enfreindrait toute autre disposition législative ou réglementaire en vigueur.
  5. Aux invectives ad hominem (propos agressifs, méprisants, péremptoires) ou, de façon générale, tout propos attentatoires aux participants du site.
  6. A l’utilisation des espaces de débat à des fins publicitaires ou commerciales.
  7. A la mention de coordonnées personnelles ou de liens hypertextes indiquant des contenus hors sujet ou attentatoire aux lois en vigueur.
  8. Aux contenus de sites web accessibles uniquement par abonnement payant.
  9. Aux contributions superflues ou redondantes sans apport particulier pour les échanges.
  10. Aux informations obsolètes ou ayant déjà été pleinement débattues.
  11. Aux messages manifestement hors sujet.

Les modérateurs doivent également préserver le caractère collectif des échanges : ils veillent notamment à ce que les critiques et expressions de désaccords soient argumentées et ne dérivent pas vers l’invective ou les prises à partie d´autres participants.
Les participants sont également invités à respecter les conventions suivantes.

  1. Avant de poster un commentaire, vérifiez qu’il correspond bien au sujet de discussion.
  2. Rédigez soigneusement le titre du commentaire : c’est lui qui attirera l’attention sur votre contribution.
  3. Si vous répondez à un commentaire, indiquez le nom du contributeur auquel vous répondez ou citez le texte original pour être sûr d’être bien compris.
  4. Faites connaissance avec vos interlocuteurs en consultant leur profil public.
  5. Citez vos références.
  6. Évitez de composer vos messages en majuscules.
  7. Les forums, comme tous les espaces de discussion virtuels, sont des assemblées publiques. Vos propos sont accessibles à tous. Tenez-en compte.
  8. Respectez le débat, respectez votre lecteur : ne faites pas de copier/coller d’argumentaires tout faits, c’est votre avis et votre avis seul qui doit s’exprimer.
  9. Vérifiez la source des informations que vous postez.

Commentaires

Je suis d'accord avec le projet de délibération du Parc National des Cévennes sur proposition de l'association TAKH, pour fermer à la circulation humaine la voie qui traverse l'enclos des chevaux de Przewalski sur la Commune de Hures-La-Parade.
Madame, Monsieur bonjour, Pour avoir randonné plusieurs fois dans ce secteur et en ayant emprunté ce chemin je n'ai pas remarqué de dérangements particuliers sur les chevaux. Que l'on interdise les véhicules et les animaux domestiques me semble suffisant. Il est reconnu que les chiens errants ou non tenus en laisse posent des problèmes sur la faune et les troupeaux. Je n'ai jamais essayé d'approcher ces chevaux et suis tjrs resté sur le chemin. Il n'y a plus d'autres solutions dans notre société que d'entendre toujours parler d'interdiction !!!!???? Merci pour votre retour Patrick PROFIT (en souvenirs de bons moments passés à la Tour du Valat)
Bonjour Monsieur, cette interdiction de circuler sur le chemin communale traversant l'enclos des chevaux de Przewalski n'est pas liée au dérangement des chevaux mais au souhait de l'association TAKH, propriétaire des terrains, en cœur du Parc national, de développer une activité économique en proposant des formations , nouvelle activité rémunératrice essentielle dans le tournant actuelle de l'association. L'association doit obtenir auprès des services de l'Etat (DDSCPP de lozère) une autorisation d'ouverture d'établissement pour pouvoir développer ces formations, dont l'avis favorable est conditionné par la prise de cette délibération (arrêté du 25 mars 2004, art 2). L'association TAKH a donc demandé auprès du Parc national de pendre une délibération pour réglementer la circulation sur ce chemin. Par circulation on entend aussi bien la circulation de personnes que d'animaux. Pour être conforme avec la loi, il est nécessaire de mettre en place une fermeture physique aux piétons. Sans cette délibération, l'association ne pourra développer son activité.
Je suis d'accord avec le projet de délibération du Parc National des Cévennes sur proposition de l'association TAKH, pour fermer à la circulation humaine uniquement sur "la voie qui traverse l'enclos des chevaux de Przewalski " sur la Commune de Hures-La-Parade.
Je suis d'accord avec le projet de délibération du Parc National des Cévennes sur proposition de l'association TAKH pour fermer cette voie à la circulation humaine. Il faut absolument aider les associations dans leur développement. Bien cordialement