Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 09/11/2017
Eau et milieux aquatiques
Durant le mois d’octobre, le Parc National des Cévennes a encadré la restauration d’une nouvelle lavogne dans le creux de Sahut, sur la commune de Meyrueis.

La démarche est née d’un échange avec l’association cynégétique du Parc National qui s’inquiétait du manque de point d’eau pour le gibier dans ce secteur du causse Méjean. Le projet a finalement été bien au-delà de la problématique initiale puisque l’aménagement réalisé aura une triple vocation :

  • offrir un point d’eau aux espèces animales et, en particulier, aux vautours,
  • abreuver un troupeau,
  • contribuer au maintien des lavognes en tant qu’éléments identitaires du territoire,

En accord avec le propriétaire et l’exploitant des terrains, le Parc National a assuré la maîtrise d’ouvrage de ce chantier qui a fait l’objet de tous les soins. L’emprise des travaux a été limitée afin de préserver les habitats naturels du site Natura 2000 (Zone de Protection Spéciale des Cévennes).

L’étanchéité a été assurée par une bâche, un géotextile et 20 cm d’argile puis d’épaisses dalles de calcaire ont été implantées de manière jointive afin d’assurer la durabilité et l’esthétique de l’ouvrage.

Le financement de ce projet a été possible grâce à la contribution de l’État et de l’Europe, dans le cadre d’un contrat Natura 2000.

Réunis autour de ce bel ouvrage, les acteurs du territoire n’ont plus qu’à espérer que la pluie vienne rapidement le mettre en service.

 

natura_2000.jpg