Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 30/10/2017
Faune
Dans le cadre du Plan National d’Action en faveur du Faucon crécerellette et en partenariat avec la LPO Aude et nationale et l'ALEPE, des agents du Parc national des Cévennes ont comptabilisé les rentrées au dortoir, à la tombée de la nuit, des faucons crécerellettes présents sur le causse Méjean.

Ce rapace est un migrateur transsaharien qui ne reste que 7 mois en France. Après la période de reproduction, une grande partie des jeunes et subadultes - principalement de la population ibérique - remontent vers le nord à la recherche de secteurs riches en orthoptères : criquets, sauterelles, alors que les ressources diminuent dans le sud. Ces mouvements postnuptiaux s’effectuent en août et 'achèvent début septembre avant les migrations vers les quartiers d’hivernage.

Chaque année, sur la fin du mois d'août, un comptage national est organisé. Ce suivi mené depuis dix ans sur le causse Méjean permet de suivre l'évolution des rassemblements et d'analyser les facteurs influents.

Les individus se dispersent en petits groupes la journée pour s’alimenter sur le causse et se regroupent en soirée pour former souvent un unique dortoir. Les faucons crécerellettes arrivent sur le site à partir de 18h00 environ en formant des pré-dortoirs. Des groupes plus ou moins importants se posent sur des arbres dans un secteur donné, puis, juste à la tombée de la nuit, ils s’envolent tous pour se regrouper et descendre se poser sur un même bosquet. C’est au moment du regroupement que l’on peut, avec de l’expérience, comptabiliser relativement précisément la totalité de l’effectif présent.

carte_dortoirs_faucon_crecerellette

 

 

 

 Variation des effectifs de Faucon crécerellette Falco naumani en période post-nuptiale sur le Causse Méjean entre 2007 et 2017
 

tableau_variation_des_effectifs_2007_2017.jpg

 

Avec un effectif estimé de 400 oiseaux dénombrés par les agents du Parc en 2017, le Causse Méjean est, comme l'an dernier, avec la plaine de Crau, le site hébergeant le plus d'oiseaux en fin d'été pour le sud de la France. Bien que subissant de fortes fluctuations inter-annuelles, sûrement en lien avec les densités d'orthoptères, les effectifs post-nuptiaux de Faucon crécerellette sur le Causse Méjean sont en augmentation depuis 2014. Aucune lecture de bague n'a pu être réalisée cette année.